Corée du Nord, au-delà du buzz…pourquoi et comment en est-on arrivé là ?

Arthur V. Guri est un spécialiste des relations internationales qui a souhaité nous faire part de sa vision de la Corée du Nord au travers d’un mini-dossier. Après avoir redonné de grands éléments au sujet de l’histoire [1], de la politique et de la gouvernance [2] de la Corée du Nord, ce dossier se termine par la partie qui en est sans doute la plus consistante, et dans laquelle nous chercherons à mieux comprendre la situation géopolitique actuelle de la RPDC. Pour cela, nous aborderons les questions suivantes :

  • Pourquoi le régime ne s’est-il pas encore effondré ?
  • Pourquoi la perspective de la réunification semble-t-elle peu réaliste ?
  • Pourquoi le régime multiplie-t-il les provocations violentes envers ses voisins ?
  • Pourquoi le régime mène-t-il un programme d’armement nucléaire ?

Dossier Corée du Nord EchoRadar 2014 - Image 6(Source)

Nous conclurons cette partie, et ce dossier, par une réflexion sur la légitimité du dirigeant nord-coréen actuel, Kim Jong-un.

On notera que cette troisième partie, est inspirée, entre autres, par l’ouvrage de 2012 d’Andrew Logie, « The Answers – North Korea », duquel nous avons repris, complété et mis à jour beaucoup d’éléments intéressants. Continuer la lecture

Share/Partage

L’actuelle bataille des câbles préfigure-t-elle le cyberespace de 2030 ?

S’il est sans doute encore un peu tôt pour vérifier que la Russie et la Chine pourraient venir concurrencer et pourquoi pas, à termes, dominer les USA dans le cyberespace, force est cependant d’observer deux faits différents mais complémentaires : la Russie dispose, dans ce domaine, de ressources techniques et humaines plus que respectables. La Chine, elle, se dote en plus de capacités technologiques et d’innovations qu’il conviendrait d’évaluer avec le plus grand respect.

Quantum fiber optic internet - Si vis pacem para bellum 2014

Pour cette dernière, la mise en exploitation en 2016 de la plus grande boucle de réseau de communication quantique (1) entre Pékin et Shanghai, soit tout de même plus de 2 000 kilomètres, vient illustrer une prouesse technologique indéniable. Qui illustre parfaitement les efforts scientifiques et financiers mais aussi alternatifs déployés par Pékin en matière de recherche et de développement tout azimuts depuis le milieu de la précédente décennie. Dans une volonté à peine dissimulée, ces efforts pourraient également provoquer de possibles bouleversements concernant la géopolitique de l’Internet. Soit un scénario crédible du visage que pourraient prendre certaines infrastructures de transport et de traitement des données à moyen terme. Continuer la lecture

Share/Partage