Surprise stratégique : cigale ou fourmi ?

Jeudi saint 1519, des navires de l’expédition Cortes s’arrêtent à San juan de Ulua, le futur port de Veracruz, reconnu dès l’expédition Grijalva. Deux calipixques (capitaines) de l’empereur Moctezuma viennent les voir pour se renseigner. Montés à bord des vaisseaux et bien accueillis, ils offrent des cadeaux aux Espagnols et les prennent pour des demi-dieux. Le dimanche de pâques, le gouverneur aztèque de la région Teuthlille, avec une délégation, vient rencontrer Cortes. Aussitôt débarqués, ils partent rendre compte de leur mission à l’empereur Moctezuma, à Mexico-Tenochtitlan. Pour l’empire Aztèque, il s’agit d’une surprise stratégique majeure qui mènera à sa perte.

cigale_et_fourmi

Plus proche de nous, l’effondrement militaire et politique de la France en mai-juin 1940 est la surprise stratégique majeure du début de la Seconde Guerre mondiale à la suite d’une surprise tactique sur la Meuse (concentration des feux aériens à  Sedan). Ce sera fatal à la IIIème République. La surprise stratégique serait donc mortelle malgré des dispositifs de renseignement…

Continuer la lecture

Share/Partage

Fiasco(q)s en stock (4)

Poursuite des réflexions de notre invité. Comment communiquer durant et après une telle affaire ?

III La communication

Communiquer, ce n’est pas simplement raconter de belles histoires, afficher avec une posture martiale sa détermination. C’est aussi un terrain d’affrontement que le Calife a choisi puisqu’il tourne et diffuse des vidéos de qualité professionnelle.

Et ce n’est pas la récente vidéo qui a fait le tour de la toile1 qui va tarir le recrutement : on y voit juste des recrues mal entraînées et mal commandées ce qui, hélas, est le lot commun de beaucoup d’armées dans le monde lorsqu’elles engagent rapidement des conscrits (ou ce qui s’en rapproche). Rappelons que lors de l’une de ses dernières batailles sur le sol français, l’Empereur a envoyé à la bataille des régiments de cavalerie de Marie-Louise qui ne savaient pas monter à cheval correctement.

La communication a lieu au calme, mais elle a également lieu à chaud. Dans ces deux cas, le Calife nous est supérieur.

Source.

Continuer la lecture

Share/Partage

Fiasco(q)s en stock (3)

Suite des deux articles précédents. Notre invité se pose la question du commandement de l’opération.

II L’environnement, le commandement de l’opération

De quoi s’agit-il ?

Il est indispensable de connaître au plus vite la situation. C’est un truisme, difficile à mettre en œuvre quand une situation est compliquée, mais c’est la condition initiale de toute intervention réussie.

Source.

Continuer la lecture

Share/Partage

Fiasco(q)s en stock (2)

Suite de l’article précédent. Où notre auteur invité se penche sur des notions de tactique qu’il estime élémentaires.

I Leçons tactiques

Le vocabulaire

La première remarque que l’on peut faire est la méconnaissance du vocabulaire tactique, tant par les journalistes (hélas peu étonnant) que par certaines forces d’intervention. Si l’on veut faire la guerre, ou faire croire qu’on la fait, alors mieux vaut utiliser le vocabulaire qui s’y rapporte.

Source.

Continuer la lecture

Share/Partage

Le djihad est-il un virus ou une application mobile ?

Depuis quinze ans, les success stories et les start-up du djihad (Daesh, Boko Haram, Al-Qaïda Maghreb Islamique, Al-Qaïda Péninsule Arabique, Al-Nosra, etc) donnent toujours plus de fil à retordre aux gouvernements, aux services de sécurité et aux experts tous azimuts tenus d’inonder les médias de leurs brillantes solutions anti-terroristes. Fortes du consentement tacite ou de l’incitation explicite d’opinions traumatisées – à juste titre, les appareils politiques font la part belle aux méthodes martiales : il faut tout surveiller et punir à l’intérieur et frapper dans le tas à l’extérieur. Pas de quartier. Peu importe les conséquences qui ne feraient qu’alimenter un virus qui semble gagner chaque jour du terrain.

djeehad_malwarapp

De l’Amérique à l’Afrique, de l’Europe à la Russie via le Moyen-Orient, les huiles politiques et militaires évoquent grandement des vendeurs de logiciels antivirus qui ne font qu’implémenter et réactualiser les mêmes solutions face à des hackers qui recourent à l’ingénierie sociale et à des kits de piratage personnalisés.

Continuer la lecture

Share/Partage

Processus de paix pour la Syrie: chronique d’un échec annoncé

Alep sous le feu.

La crise qui a vu l’Arabie Saoudite rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran le 3 janvier 2016 ne devait pas, selon Riyad, “compromettre les efforts de paix” pour la Syrie, censés s’exprimer à travers le “processus de Vienne” à l’occasion, notamment, d’un sommet devant se tenir à Genève début 2016. On le croit sans peine aujourd’hui encore, car les chances d’une issue favorable à ce processus semblaient d’ores et déjà pratiquement nulles avant même le dernier coup de sang diplomatique en date entre les deux principales puissances rivales de la région. D’ailleurs, les diverses pressions de dernière minute, dont certains craignent qu’elles fassent capoter le processus, ne crèveront sans doute guère qu’un pneu d’ores et déjà bien à plat. Voyons quels maux affectent les “processus de paix” qui, jusqu’à aujourd’hui, Continuer la lecture

Share/Partage