Faster

« La vitesse est la forme d’extase dont la révolution technique a fait cadeau à l’homme. » De qui est cette citation? D’un ancien ou actuel pilote de course? D’un amateur de sensations fortes? D’un drogué du volant? Non, de Milan Kundera (1929), le célèbre écrivain franco-tchèque. Encore que j’aurais pu choisir d’autres thuriféraires du vent dans les cheveux tel le chantre du futurisme italien Filippo Marinetti (1876-1944).

speed

Les limitations de vitesse généralisées, visant les véhicules de particuliers, eurent lieu entre la fin des années 1970 et au début des années 1980 en Europe. Pour des raisons de sécurité mais aussi de préservation des ressources fossiles (et ce faisant de la balance commerciale) en raison de la première crise du pétrole en 1973. Depuis, elles n’ont cessé de s’accentuer dans la majeure partie des territoires tout en s’agrémentant de brise-vitesses les plus ingénieux les uns que les autres (ronds points en série, chicanes, coussins berlinois et autres dos d’âne). Et dont certains dispositifs font le délice des garagistes, sans que leur dangerosité ne soit pourtant un frein à leur essor.

Continuer la lecture

Share/Partage

L’Écho du mois : Kenneth Sisseke, officier de police en Afrique du sud

Kenneth Sisseke est officier de police dans la banlieue de Johannesburg depuis une dizaine d’années et un fin observateur de l’évolution économique et sociale de l’Afrique du sud. La nation arc-en-ciel était secouée par des vagues d’attaques xénophobes lors de son entretien avec EchoRadar…

EchoRadar : Des attaques xénophobes avaient déjà eu lieu en 2000 et 2008, elles ciblaient essentiellement des ressortissants du Zimbabwé voisin. En 2015, elles ont connu une ampleur inédite notamment à Durban. Des Africains étrangers ont été tués, blessés, certains brûlés vifs, et leurs commerces ont été pillés ou incendiés. L’armée a été appelée en renfort et plusieurs pays africains ont rapatrié leurs ressortissants. Comment en est-on arrivé là ?

Kenneth Sisseke : Nous savions que des attaques d’une telle ampleur surviendraient un jour ou l’autre. Je pense qu’elles seront plus fréquentes dans les années à venir. Regardons ce qui se passe ailleurs pour mieux cerner ce qui cloche dans ce pays. J’ai marché dans des villes comme Accra, Naïrobi et Dar Es Salaam, et j’appréciais énormément cette omniprésence de petits et de grands commerces entourés d’échoppes, de vendeurs à la sauvette, de foules qui erraient avec joie ou étaient toujours en quête de quelque chose jusqu’aux heures tardives.

Continuer la lecture

Share/Partage

Après le 7 janvier – Quel rôle social pour le service ? Une piste.

Il est toujours intéressant de confronter ses écrits à l’épreuve du temps. La question du service national, civique, civil ou militaire est récurrente depuis la suspension du service militaire à la fin du siècle dernier. Les attentats de janvier 2015 ont remis ce sujet sur le devant de la scène et générant des actions de renforcement du service au plus haut niveau de l’Etat. C’est donc naturellement, à l’aune des événements récents, que je propose de relire cet article, rédigé en 2009 et publié en février 2010 dans la Revue défense nationale, Peu d’éléments ont réellement vieillis ou sont totalement décalés à part peut-être le succès relatif du service civique.

220px-Place_de_la_République_-_Égalité

Pour la création d’une garde nationale à la française

La suspension du service national (Loi n° 97-1019 du 28 octobre 1997), devenu inégalitaire, semble avoir engendré d’importantes lacunes dans la formation des futurs citoyens que la journée d’appel et de préparation à la défense (JAPD) est loin de combler. Elle a fragilisé la cohésion nationale qui permettait le partage d’une culture de défense. Par ailleurs, le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2008 précise que, malgré le personnel de l’État et le réseau dense de volontaires mobilisables pour des causes nationales, « ni les pouvoirs publics, ni la société ne sont suffisamment préparés à faire face à des crises majeures ».

Continuer la lecture

Share/Partage