Quand la police maritime devient un service robotisé à la carte

Le Vigilant est à la fois un véhicule autonome de surface sans pilote (IUSV : Independent Unmanned Surface Vehicle) dédié aux missions de surveillance, d’escorte et d’assistance en mer… et une solution robotisée clés en main de police maritime. 

Zycraft_Vigilant_IUSV_1

Selon James Soon, PDG de la firme singapourienne Zycraft, l’IUSV ne nécessite guère de vaisseau-mère et opère 30 jours sans ravitaillement du fait de sa cargaison de 5,5 tonnes de carburant – soit 40% de sa masse – alimentant deux moteurs diesel Yanmar (d’une puissance totale de 973 chevaux / 706 Kw). Long de 16 mètres (soit 5 à 7 mètres de plus que les très populaires Zodiac) et large de 3,2 mètres en coupe au maître, le Vigilant peut transporter un équipage de 7 personnes (sur une une surface habitable de 18 mètres carrés) dans un rayon de 1500 miles nautiques à une vitesse de 12-25 nœuds. Ces performances sont essentiellement dues à sa structure en matériaux composites légers à base de nanotubes de carbone.  

Continuer la lecture

Share/Partage