FLOTLOG : construction étrangère, armement national ?

Le renouvellement des moyens de la Royal Fleet Auxiliary (RFA), moyens logistiques au service de la projection de la Royal Navy, comporte le remplacement des ravitailleurs d’escadre par quatre bateaux de la classe Tide (Tidespring, Tiderace, Tidesurge et Tideforce).

 

790f20342a200e92c66b0a9b78f9be9f

© Inconnu. Le Tidespring.

 

De construction sud-coréenne, l’armement des unités est réalisé au Royaume-Uni. Le coût est faible pour quatre navires de 37 000 tonnes marchant à 27 noeuds (contre 19 pour les Durance). Une décision à méditer.

 

Continuer la lecture

Share/Partage

(French) Drone Wars : A New Hope

C’est une époque de guerre civile planétaire. A bord de quelques sites d’une entreprise privée connue sous le nom de Safran, les Rebelles ont emporté leur première victoire sur la maléfique déroute technologique.

yoda-drone-wars

Au cours des essais, des commerciaux “safranien” ont réussi à arracher la volonté de la DGA de la Mort. Une administration blindée dotée de prérogatives gaulliennes suffisantes pour annihiler une planète tout entière. Poursuivie par des sbires déclinistes de l’Hécatombe Dronique, le prince Le Drian possède dorénavant les marges de manœuvres pour sauver son peuple et restaurer les ambitions militaires françaises dans la troisième dimension…

Continuer la lecture

Share/Partage

La stratégie maritime comme interface du politique et du militaire dans l’œuvre d’Hervé Coutau-Bégarie

Les 10, 11 et 12 mars 2015 se déroulait dans la capitale des Gaules un ambitieux colloque pour « Repenser la Guerre ». Celui-ci était organisé en hommage au professeur Coutau-Bégarie, dans l’enceinte de l’université Jean Moulin (Lyon III).

La communication du professeur Martin Motte (Directeur d’études à l’EPHE, enseignant à l’Ecole de Guerre et membre du CESM) – « La stratégie maritime comme interface du politique et du militaire dans l’œuvre d’Hervé Coutau-Bégarie » – ne pouvait qu’intéresser tous ceux ayant apprécié l’apport du maître à la stratégie maritime en France.

ob_43105c_10-03-2015-repenser-la-guerre-theor
Avant de poursuivre, il est parfaitement entendu que les propos rapportés (ci-dessous) ne sont qu’une transcription de cette communication. Toute erreur ou méprise, tout ajout ou oubli ne saurait être que de la seule responsabilité de l’auteur de ces lignes.

Continuer la lecture

Share/Partage

L’Echo du mois avec l’Amiral Forissier – Les défis de l’Archipel France

L’Echo du mois permet d’échanger, au travers d’une interview,  avec des personnalités dont l’action s’inscrit dans les thèmes relatifs à la stratégie, à ses diverses variantes, à ses évolutions technologiques et à leur influence sur celle-ci.

TCR120228A

L’amiral Pierre-François Forissier est né à Lorient en 1951. Admis en 1968 au Collège Naval de Brest, il intègre la promotion 1971 de l’Ecole Navale. Entré aux forces sous-marines en 1975, il y a effectué une carrière complète entre Toulon, Brest et Lorient en servant à bord de tous les types de sous-marins opérationnels. Il a commandé l’équipage rouge du sous-marin nucléaire d’attaque Rubis et l’équipage bleu du sous-marin nucléaire lanceur d’engins le Tonnant.
Également marin de surface, il a exercé comme jeune officier les fonctions d’officier en second de la 20ème division de dragueurs et du dragueur Glycine puis, étant capitaine de frégate, celles d’officier de manœuvre du porte-avions Foch. Promu officier général en 2001, il a été amiral adjoint territorial au commandant de la région maritime Atlantique puis amiral commandant les forces sous-marines et la Force Océanique Stratégique (ALFOST) avant de devenir, en 2005, major général de la Marine. Il a été chef d’état-major de la Marine du 4 février 2008 au 12 septembre 2011.

Continuer la lecture

Share/Partage