Le piège américain

Il est beaucoup question du Piège américain dans lequel Frédéric Pierucci raconte son incarcération aux USA, durant laquelle il estime avoir servi à la fois de bouc émissaire du ComEx d’Alstom et de moyen de pression utilisé par la justice américaine pour finaliser le rachat d’Alstom par General Electric.

Source

Le récent veto de la commission européenne à la fusion d’Alstom et Siemens redonne de l’intérêt à ce livre, car il permet de mieux comprendre le chemin tortueux qui a conduit à cette décision pour le moins étonnante.

Quant aux tout aussi récents commentaires de Michel Sapin sur la responsabilités des entreprises européennes dans leurs déboires avec la justice américaine, le récit de Frédéric Pierucci leur donne une saveur particulière.

Continuer la lecture

Share/Partage

Panama : des papiers opaques, finalement

Alors que la presse se répand en auto-louanges sur la nouvelle transparence permise par l’étude des « Panama papers », qui « pour la première fois » permettent d’avoir un « aperçu complet sur les paradis fiscaux », l’observateur reste sur son quant-à-soi. Être occidental, n’est-ce pas, c’est douter. Et notamment des belles et mirifiques choses que les bonimenteurs nous font avaloir, oyez ! oyez ! bonnes gens. Surtout quand ledit boniment vient du camp du bien et de la morale… Subitement, une alerte résonne (et raisonne). Vous allez me dire que je suis complotiste. Éternel argument quand on veut couper court aux arguments. Genre le Monde qui publie un article dénonçant « Ces intox qui veulent répondre aux Panama papers » (voir ici). Bref, dès qu’on s’interroge, ce sont de fausses informations.

Source

Continuer la lecture

Share/Partage