En Chine, des gangs propagent la peste porcine avec des drones

Chine | Afin de faire flamber le prix de la viande de porc, des gangs chinois propagent la peste porcine africaine dans les fermes avec des drones. Les éleveurs de porcs ripostent avec des brouilleurs anti-drones… et perturbent les avions de ligne.

Selon le ministère chinois de l’agriculture et la FAO, la Chine a perdu 130 millions de porcs (-40% du cheptel total) depuis l’éclatement d’une violente épidémie de peste porcine africaine à l’été/automne 2019. Cette perte équivaut à deux fois la production américaine, troisième pays producteur derrière la Chine et l’Union Européenne.

Des abattages massifs de porcs ont été effectués afin de limiter la propagation de l’épidémie. La pénurie consécutive de porcs a immédiatement provoqué une flambée du prix de leur viande : de 32 yuans/kg (4 euros) à 60 yuans/kg (7,6 euros). En Chine, le porc constitue 70% de la viande consommée et un Chinois en consomme 20 kg par an en moyenne. Dans certaines zones urbaines comme rurales, certains restaurants qui servaient uniquement de la viande de porc proposent également de la viande de chien, nettement plus abordable pour leur clientèle (1)

Continuer la lecture

Share/Partage