L’URSS et l’Océan : une prise de mer avortée ?

La lecture de deux articles de Lucien Poirier, membre de l’Académie de Marine (POIRIER Lucien, “U.R.S.S. – Une flotte civile au service de la marine militaire”, La nouvelle Revue maritime, n•367, février 1982, pp. 87-95) et de David REES (REES David, “Puissance navale soviétique”, La nouvelle Revue maritime, n•327, juillet 1977, pp. 767-780 ;  REES David, “Puissance navale soviétique” – deuxième partie, La nouvelle Revue maritime, n•328, août-septembre 1977, pp. 893-904) nous invite à considérer le prodigieux effort maritime produit par l’Union soviétique à partir de l’année 1959.

0_ced13_654dac66_XL

Nous nous proposons de le mettre en regard avec la notion de “prise de mer” de Car Schmitt pour rapporter l’ensemble au cas de la République Populaire de Chine. 

 

Continue Reading

Share/Partage