L’Echo du mois avec Bénédicte Pilliet – Entretien autour des rencontres parlementaires de la cybersécurité (#RPCyber)

Bénédicte Pilliet est directeur du CyberCercle, groupe de réflexion sur la cybersécurité placé sous double dynamique institutionnelle et parlementaire, qu’elle a fondé en 2011. Egalement co-directrice et fondatrice de Défense & Stratégie – Cercle Stratégia, think tank participatif sur les questions de défense et de sécurité nationale, elle est depuis 2007 réserviste citoyenne de l’armée de Terre et a rejoint, à sa création courant 2012, le réseau de la Réserve Citoyenne Cyberdéfense dont elle est Adjointe Rayonnement auprès du Coordonnateur National. Organisatrice des Rencontres Parlementaires de la Cybersécurité dont EchoRadar est partenaire, la tenue aujourd’hui de la troisième édition nous a donné l’occasion de ce nouvel Echo du mois pour lequel Bénédicte nous a fait preuve de sa confiance et de son amitié.

Bénédicte Pilliet - EchoRadar 2015

Les rencontres parlementaires de la cybersécurité que vous organisez en sont déjà à leur troisième édition. Quelles en sont les spécificités et quels sont les ingrédients de son succès ?

Avec les Rencontres Parlementaires de le Cybersécurité, nous avons souhaité créer un événement original sur la cybersécurité, placée sous une double dynamique institutionnelle et parlementaire. Elles associent ainsi dans une seule journée, débats, démonstrations, ateliers, cadre d’échanges convivial et aspects opérationnels, avec une vocation pédagogique et institutionnelle assumée. Leur objectif est d’être à la fois un cadre privilégié d’accès à une expertise de haut niveau, réunissant notamment les représentants de l’ensemble des institutions publiques françaises en charge de la sécurité numérique, et un endroit convivial permettant aux auditeurs de rencontrer de façon accessible ceux qui, au sein de l’Etat, sont en charge de ces questions. Elles s’adressent par ailleurs, au-delà ce que l’on appelle la Communauté Cyber, à tous ceux qui, dans l’ensemble de la sphère économique et administrative, doivent aujourd’hui mieux appréhender ce sujet. Cette journée permet enfin de faire émerger des sujets sur lesquels les parlementaires pourront ensuite travailler dans le cadre de leur mandat.

Continuer la lecture

Share/Partage