Hodeida : victoire navale houthie sur l’Arabie Saoudite ? (30 janvier 2017)

La rébellion Houthie diffuse une nouvelle vidéo (version courte puis longue) présentant selon ses affirmations une attaque réussie contre une frégate saoudienne. L’introduction du son est à relever car la bande sonore des attaques précédentes n’était pas incluse dans les vidéos.

© Inconnu. Image extraite depuis la vidéo (cf. lien ci-dessous).

Sur la seule foi de cette affirmation et faute d’éléments supplémentaires, contradictoires ou de la moindre capacité à vérifier les faits, voici quelques commentaires en attendant de nouveaux développements.

Continuer la lecture

Share/Partage

Entretien avec Gilbert le Bris – Tromelin et l’intégrité territoriale de l’Archipel France

Gilbert Le Bris, ancien officier de la Marine (commissaire de Marine) est aujourd’hui député (PS) de la huitième circonscription du Finistère. À ce titre, il est membre de la commission de la Défense nationale et des forces armées. Au travers de ses activités parlementaires il est un spécialiste des questions liées à l’OTAN (membre de la délégation française (vice-président) à l’Assemblée parlementaire de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) ainsi que de la Marine nationale (voir ses missions d’informations, rapports et avis).

© Olivier Chapuis / MaxSea / Mapmedia / SHOM. À 230 milles à l’Est de Madagascar et à 300 milles au Nord-Ouest de l’île Maurice, l’île Tromelin (au cœur du cercle rouge) abrite aujourd’hui une station de Météo-France, précieuse pour le réseau synoptique de l’océan Indien.

Il a généreusement accepté de nous accorder un entretien au sujet du traité de co-gestion qui devait être présenté à l’Assemblée nationale avant qu’il ne soit retiré de l’ordre du jour. 


L’ensemble des possessions maritimes françaises, même inhabitées, représentent-elles un intérêt stratégique pour la France ?

Continuer la lecture

Share/Partage

Le Kuznetsov, transport d’aviation ?

La démonstration aéronavale russe depuis le bassin oriental de la Méditerranée n’est pas dans sa phase la plus probante. Le croiseur porte-aéronefs Kuznetsov serait réduit, depuis un ou plusieurs jours, au rôle de simple transport d’aviation.

p1685724

Les doutes sur la viabilité de la filière STOBAR (Short Take-Off But Arrested Recovery) s’alimenteront de la confirmation – ou non – des faits relevés.

Continuer la lecture

Share/Partage

Le Kuznetsov, encore opérationnel ?

Un nouvel accident s’est produit à bord du croiseur porte-aéronefs Kuznetsov : un Su-33 a manqué son arrêt complet à bord et est tombé à la mer. Si le pilote est sain et sauf une nouvelle fois – démontrant les qualités du SAR russe -, la crédibilité opérationnelle du GRAN et de son groupe aérien embarqué est atteinte.

© Inconnu. Image des archives montrant un Su-33 en phase d'appontage à bord du Kuznetsov.

© Inconnu. Image des archives montrant un Su-33 en phase d’appontage à bord du Kuznetsov.

 

Le porte-aéronefs russe peut-il être regardé comme un navire de combat opérationnel ?

Continuer la lecture

Share/Partage

Cuirassé Lance-Engins Jean Bart

La refonte lance-missiles des cuirassés Richelieu (1940 – 1967) et Jean Bart (1940 – 1970), dans le prolongement de la reconstruction de la flotte de surface française après la Deuxième Guerre mondiale (1939 – 1945), aurait pu fournir deux vecteurs de surface pour la dissuasion nucléaire française.

© Jacques Marquet.

© Jacques Marquet.

La Marine nationale marquait un temps son intérêt pour le missile de croisière à charge nucléaire Regulus II et ne pouvait qu’avoir un avis sur le projet italien de croiseur Polaris.

 

Continuer la lecture

Share/Partage

Make US Navy Great Again ?

Ce 9 novembre 2016 les électeurs américains élisent Donald J. Trump (1946 – …) en tant que 45e président des États-Unis d’Amérique. Le nouveau Commandant en Chef détient les prérogatives nécessaires pour décider du format et de l’emploi des forces armées américaines.

bmd-ship-005-130408-seaairspace-hii-lisa-nova-scotia-2012-64411

© Christopher P. Cavas. À partir de la coque d’un LPD-17, Huntington Ingalls Industries propose à l’US Navy un croiseur de défense aérienne apte à lutte contre les missiles balistiques et portant 288 missiles ensilotés.

Il y a tout lieu de s’intéresser à ses propositions au sujet de la marine américaine. L’effort naval de Ronald Reagan est cité comme point de référence. Make US Navy Great Again ?

Continuer la lecture

Share/Partage

Sécurité maritime privatisée et Corne de l’Afrique : nouvelle gestion du chaos ?

Alors que les marines de guerre peinent à aligner suffisamment de moyens dans le cadre de la lutte anti-piraterie, la privatisation d’une partie du spectre de la sécurité maritime est une voie explorée par nombre d’acteurs au large de la Corne de l’Afrique.

© Le Marin. Olivier Mélennec, "Une "armurerie flottante" interceptée en mer Rouge", Le Marin, 12 avril 2013.

© Le Marin. Olivier Mélennec, “Une “armurerie flottante” interceptée en mer Rouge”, Le Marin, 12 avril 2013.

 

Le rétrécissement des marines de guerre en raison du choix de la projection (échanger des forces contre du temps de présence) 1 est contrebalancé par un accroissement de la conflictualité maritime inter-étatique et infra-étatique. La piraterie est l’une de ces menaces infra-étatiques qui perturbent les échanges internationaux (réalisés à 90% par voies maritimes 2). La diplomatie navale 3 voit les marines de guerre s’investir dans des opérations ne relevant pas de la guerre et de la puissance navale, au profit de reconfigurations politiques violentes. « Les déploiements de « gestion du chaos » actuellement observés ont une fonction de substitution au combat. L’affrontement et les rivalités, dans de telles conditions, n’ont fondamentalement pas disparu mais ont muté dans leur forme. » 4

Share/Partage

Horizon Marine 2025 : triptyque pour la marine garde-côtière ?

L’Amiral Christophe Prazuck, Chef d’État-Major de la Marine nationale (CEMM) depuis le 12 juillet, après les cinq années de l’Amiral Rogel (12 septembre 2011 – 12 juillet 2016), s’exprimait pour son premier « grand oral » devant la représentation navale.

1170x485blobbig_310

© Marine nationale.

Une des premières choses à relever est son propos appuyé sur le besoin de la Marine nationale pour ses missions de sauvegarde maritime dites de l’ « Action de l’État en Mer ». Le CEMM semble révéler le cap qui guidera désormais la programmation vis-à-vis des futurs définitions et cibles pour les programmes BATSIMAR (BATiment de Surveillance et d’Intervention MARitime) et ceux visant à remplacer les frégates de deuxième rang (classes Floréal et La Fayette).

Continuer la lecture

Share/Partage