L’hiver nucléaire débuta en 2101

10 septembre 2101

Manquant de glisser à l’entrée du Bureau Ovale délocalisé dans l’une des chaînes montagneuses d’Alaska, le conseiller à la sécurité nationale pénétra à toute vitesse en direction de l’imposant bureau présidentiel : « Monsieur le Président, nous avons un énorme problème. Un problème de sécurité vitale ! ».

(Source)

Levant son visage des nombreux parapheurs encombrant son bureau, le Président Donald J. Trump l’observa plusieurs secondes sans prononcer le moindre son.

Il faut dire qu’après plus de huit décennies d’un pouvoir impérial quasi-séculaire, Donald Trump avait probablement fait le tour de la question des « problèmes de sécurité nationale voire de sécurité vitale » ! Élu une deuxième et dernière fois démocratiquement en 2020, la succession de crises militaires avec la Russie puis l’Europe avait eu pour résultat une révolte nationale.

Démarrée en Californie qui avait proclamé son indépendance le 4 juillet 2023, Trump avait alors décidé d’instaurer la loi martiale puis de mobiliser la Garde nationale puis l’armée d’active afin de reprendre le contrôle par la force. Des dizaines de millions de morts et des années plus tard, il avait fait adopter une modification substantielle de la Constitution créant un « conseil militaire de gouvernance du peuple blanc américain ». Les progrès scientifiques notamment issus du courant transhumaniste avaient par ailleurs permis au « Chef suprême du peuple blanc américain » de repousser les limites biologiques.

Le conseiller à la sécurité nationale reprit son souffle et dit au Président : «Le pic du PHTM est en cours ! » Le Président Trump, la pupille fixe et dilatée à cause d’une injection instantanée de méta-fulbo-stéroïdique [1], le regarda d’un air interdit sinon vide. « Le PHTM. Le Pleistocen-Holocen [2] Thermal Maximum [3] ! Le pic fulgurant d’augmentation des températures détecté à la fin du 20ème siècle et modélisé début 21éme siècle. Rappelez-vous en 2017. Votre décision de nous retirer de l’accord climatique de Paris. Puis en 2023, la loi martiale suivie de la « diversion » de l’incident de Taïwan ce « contre-feu de génie » qui a alimenté le long conflit avec la Chine puis l’Europe. 25 années ! Sans vainqueur réel mais avec une population humaine divisée par 10. Enfin le « miracle de la convergence (humain / robotique / NBIC [4] / IA) pour lequel on a créée de nouvelles industries soit-disant moins polluantes mais qui, en réalité, ont accéléré le réchauffement climatique ».

« STOP ! » intima le Président Trump. « Quels sont les précurseurs, les hypothèses et les solutions ? »

« Président. Les scénarios les plus pessimistes en 2022 indiquaient une augmentation des températures avant le 22ème siècle comprises entre 4 et 6° Celsius. La révision de 2078 a plutôt fourni une fourchette comprise en 8 et 12° degrés Celsius. La vérité se situerait plutôt autour des 15 degrés. Ce pour quoi, notamment, la plus grande partie de nos activités se déroule sous terre et en altitude. »

« Très bien, indiqua le Président. Convoquez nos alliés afin d’étudier leurs propres analyses ».

« Monsieur le Président. Depuis la fin de l’OTAN en 2025 et la signature du Nouveau Traité Illibéral de 2026 avec la Corée du Nord, le Brésil, la Russie, le Nigéria et le Nouvel Iran, nos alliés se sont singulièrement réduits et, surtout, ne possèdent plus qu’une population cumulée de 50 millions d’habitants, la même que la nôtre ! Je me permets d’ailleurs de vous rappeler que le Tibet, devenu indépendant après l’Étrange Guerre Mondiale et première puissance actuelle, n’a pas daigné recevoir notre nouvel ambassadeur. Même le gouvernement anarchiste Français exilé dans les Alpes ne souhaite plus envoyer l’aide alimentaire depuis l’Union Sino-européenne. »

Une nouvelle micro-injection instantanée de méta-fulbo-stéroïdique permit au Président de relever la tête puis de dire à son conseiller : « En réalité, seules les communautés montagnardes pourront espérer survivre avant que je ne déclenche le Plan Ultime, c’est à dire la vitrification de la moitié de la planète afin de provoquer un hiver nucléaire majeur pour permettre de compenser la hausse globale des températures ».

Semblant ne pas comprendre ce qu’il venait d’entendre, le conseiller du Président mit une bonne minute avant de pouvoir lui répondre. « Quand est prévu le déclenchement du Plan Ultime ? ». « Quelle heure est-il ? susurra le Président ». Le conseiller vérifia son écran cristallin intégré : « la même que la vôtre Président. 20H52. » « Alors c’est parfait, il ne reste plus que 12 heures avant de commémorer la lâche attaque du WTC [5] puis de commencer un beau feu d’artifice à partir du Pakistan… ».

Signes Hauts

[1] Drogue de synthèse mise au point dans les années 2080 afin d’atténuer les effets secondaires parfois violents des traitements de longévité transhumanistes

[2] https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelle_des_temps_g%C3%A9ologiques

[3] A mettre en regard du “Paleocen-Eocene Thermal Maximum” (PETM) : https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/on-vous-raconte-le-plus-violent-rechauffement-climatique-que-notre-planete-a-connu-jusqu-a-aujourd-hui_3098489.html

[4] https://iatranshumanisme.com/transhumanisme/les-technologies-emergentes/le-rapport-nbic/

[5] https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_du_11_septembre_2001

Share/Partage

Signes Hauts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.