Dossier Noël 2018 : Environnement et stratégie

En fin d’année, l’environnement est toujours à la mode. Les conférences des Etats qui sont signataires de la Convention-Cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) – aussi connues sous leur abréviation de COP – se succèdent chaque décembre avec le constat sans cesse renouvelé de l’urgence à agir pour la planète. Alors que la COP21 avait fixé un objectif de limitation de la hausse des températures à la surface de la planète de 1,5°C d’ici la fin du siècle, les trajectoires actuelles, selon le GIEC, nous amènent plus vers des hausses comprises entre 3 et 5°C que vers les 1,5°C espérés ou les 2°C raisonnablement souhaités.

source

Qu’en déduire si ce n’est que l’environnement qui subit déjà des modifications importantes, connaîtra dans les années à venir des bouleversements aux effets le plus souvent négatifs. Entre la hausse du niveau des mers faisant disparaître des territoires, la modification de la salinité des océans, la multiplication des évènements climatiques extrêmes, les sociétés humaines seront confrontées à de nouveaux défis ; les forces de défense et de sécurité avec elles. L’intervention militaire française à Saint-Martin et Saint-Barthélemy à la suite de l’ouragan Irma à l’été 2017 a démontré combien les outils militaires et policiers pouvaient être importants dans la gestion des crises.

D’un autre point de vue, les modifications environnementales vont également créer des conditions de crises dans certaines zones ou compliquer l’action des forces en opérations. Il convient ainsi de penser l’adaptation des missions et des matériels – militaires et civils – à ces modifications environnementales. De nombreux concepts ont vu le jour depuis une décennie en ce domaine, le plus souvent en attente d’une véritable stratégie de déploiement et de mise en œuvre.

L’environnement c’est enfin le lieu où s’applique la stratégie, avec son brouillard et, surtout dans ce cas, sa friction. Or le changement climatique impose également de renverser ce paradigme traditionnel. Maintenant l’environnement est tout autant un facteur qui vient se télescoper frontalement avec la stratégie, imposant de s’adapter tout aussi bien mentalement que technologiquement.

Dans ce cadre la réflexion qui est conduite dans ce dossier permet d’appréhender à la fois ces permanences et ces évolutions, lesquelles ne devraient – malheureusement, ou heureusement en ce qui concerne les avancées technologiques – faire que s’amplifier dans les années à venir.

 

L’équipe EchoRadar

Share/Partage

Nicolas Mazzucchi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.