L’armée française et l’Union européenne

PREAMBULE

 

Dans une tribune rédigée pour le quotidien Le FIGARO daté du 17.07.2021, M. Jean-Louis Borloo, ancien ministre, informe l’opinion d’un arrêt rendu par la Cour de Justice de l’Union Européenne le 15.07.2021 relatif aux horaires d’activité de l’Armée française. Ce texte fait suite à une première alerte lancée par l’intéressé sur le sujet dans ce même organe de presse le 29.01.2021. Dans cet arrêt, la CJUE fait sommation à la France de rendre conforme aux règles européennes la durée et l’amplitude des temps de « travail » de son Armée, par leur alignement sur celles régissant les activités des secteurs civils et professionnels (directive 2003/88/CE). Les deux alertes de M.Borloo ont le mérite de porter à la connaissance du public un coup de force juridique des autorités européennes quasi ignoré dans l’ensemble du champ médiatique, et sans réplique officielle du gouvernement français lui-même. Dans ce cadre, M.Borloo réclame pour l’Armée française le droit à un statut spécifique en vertu des exigences particulières liées à l’exercice de son activité.

Son interpellation, étant publique, confère un droit de réponse à son lectorat. La nature du sujet, qui implique la souveraineté de la France, autorise de même le droit d’expression de tout citoyen à l’adresse des autorités gouvernementales.

Continuer la lecture

Share/Partage

L’effet ou l’état

Il y a quelque temps déjà une controverse est apparue : la méthode de raisonnement tactique (ou méthode d’élaboration des ordres, c’est selon), vise-t-elle à atteindre un état final recherché ou bien un effet final recherché ? Nouvelle querelle des anciens et des modernes, nécessité de vivre avec son temps, adaptation du vocabulaire aux nouvelles menaces, impératif de demeurer souple sur les pattes arrières… il est possible de choisir l’explication qui sied le plus sans pour autant discréditer son interlocuteur (ou presque).

Cet habile changement de vocabulaire réalisé sans changer l’acronyme EFR, est-il vraiment innocent ou n’est-il pas de nature à remettre en cause la clarté de la méthode, suscitant ainsi des débats aussi passionnés que ceux d’une célèbre affaire ?

Affaire Dreyfus. “Un dîner en famille” (1899), par Caran d’Ache (1858-1909).

L’objet de ce billet est de participer à la controverse en y apportant un grain de sel. Ou du poil à gratter…

Continuer la lecture

Share/Partage

QUEL DESTIN POUR L’AVION SPATIAL ?

Ma génération a probablement plus été imprégnée par le Tintin sur la Lune d’Hergé, époque série animée, que par Jules Vernes. Ma génération avait également tenu pour acquis le fait que le voyage des humains dans l’espace se ferait dorénavant grâce à ce magnifique appareil qu’était la Navette Spatiale. Aujourd’hui, alors que s’ouvre une seconde ère de conquête, l’avion spatial se cherche encore.

Ci-dessus : la navette Discovery apporte un module à l’ISS en 2011 – NASA

 

Avion spatial, « Space Plane », ou « Rocketplane ». Ces concepts reviennent régulièrement éveiller l’intérêt du passionné d’aérospatial. D’autant plus qu’avec la fin en 2011 du programme américain des Navettes, la formule n’a pas été renouvelée, malgré une intéressante variété de concepts. Continuer la lecture

Share/Partage

L’électrification des mobilités sera-t-elle un accélérateur de la désindustrialisation européenne ?

Encore très marginaux en termes de volume des ventes, les véhicules électriques (à batterie ou à hydrogène) s’insèrent tout doucement dans le paysage des mobilités européen grâce à des incitations fiscales fortes et des restrictions plus draconiennes pour leurs homologues thermiques. Les projets, les modèles et les marques se multiplient dans le secteur automobile et les annonces n’en finissent plus de dévoiler un avenir 100% électrique dans un horizon de plus en plus proche. Pour autant, cette électrification des mobilités accompagne une réalité industrielle qu’il est nécessaire d’appréhender sur un plan géopolitique en raison d’une véritable bascule effective depuis 2015 et qui a déjà commencé à produire des effets singuliers sur l’industrie du Vieux Continent.

Crédit illustration : Pexels.com

La lutte pour le marché de l’électromobilité est un déterminant du pivotement géopolitique qui a cours, penchant de plus en plus nettement vers le continent asiatique… Y. Harrel expose que l’électrification des mobilités, en dépit de réelles qualités, entraîne la disparition de tout un savoir-faire industriel européen tant par l’exclusion d’autres solutions technologiques que par l’absence d’approche systémique de cette transition imposée par les pouvoirs publics nationaux et européens.

Lire l’analyse complète sur Diploweb.com.

 

Cyberstratégie Est-Ouest

 

Share/Partage

Union européenne : le futur dystopique en QR code

Pexels – Cotton Bro

Mardi 29 mars 2021 a été présenté le futur passeport sanitaire de l’Union Européenne par le commissaire européen au marché intérieur, Thierry Breton. Un document sous forme papier ou numérique qui devrait permettre à des millions d’européens de retrouver leur vie d’avant, du moins est-ce ainsi que le projet est présenté. Celui-ci contiendra plusieurs données accessibles par QR code, dont votre nom, votre prénom, votre sexe, votre date de naissance, votre numéro de carte sociale, votre état de santé (comprendre si vous avez été porteur du virus par le passé), votre état de vaccination (première ou seconde dose) ainsi que votre type de vaccin.

Continuer la lecture

Share/Partage

Avant de parler mobilités intelligentes, parlons mobilités tout court

Ce billet tire son origine de certains déplacements en pays de France et d’Allemagne. Ce qui est pratique pour opérer une étude comparative afin de  déterminer quelle approche anime les politiques de régulation de circulation de chaque zone territoriale.

Continuer la lecture

Share/Partage

Quels débats en Chine même ? (X. d’Abzac)

Nous sommes heureux de publier cet article innovant, publié chez nos amis de La Vigie (ici). La lecture est passionnante et change de ce qu’on lit régulièrement sur la Chine. L’auteur nous propose ici un très intéressant texte décrivant les débats intellectuels nourris parmi les élites chinoises, qui sont finalement si peu connus en Europe. Aller écouter l’autre pour comprendre son point de vue, quelle bonne idée ! Merci à lui. ER

Source

Continuer la lecture

Share/Partage

L’hôpital qui se fout de l’informatique

Rappelle-toi Barbara, il pleuvait sur Rouen ce jour-là… Le 15 novembre 2019, le CHU de Rouen était la cible d’une attaque par rançongiciel.  La presse de l’époque racontait : “19 h 45, vendredi 15 novembre. Un « cryptovirus », de type rançongiciel selon les informations du Monde, est repéré par les services informatiques de ce CHU réparti sur cinq sites, comptant plus de 10 000 salariés et près de 2 500 lits. Afin d’éviter que le virus ne se propage, l’arrêt de tous les ordinateurs est rapidement décidé. L’hôpital passe alors en mode dit dégradé. Il l’était encore lundi dans la journée.”

Source

Ce n’était pas une première, puisque le 15 mai 2017, l’hôpital d’Issoire faisait l’objet d’une attaque par rançongiciel : « Au premier constat, on a eu vraiment peur. Mais on a rapidement identifié les origines de ce virus arrivé par mail. L’impact est minime. On a perdu très peu de données », affirme Franck Barbeau, responsable informatique à l’hôpital Paul-Ardier. N’oublions pas qu’en 2017, le rançongiciel WannaCry avait semé le chaos dans tout le système britannique de santé, contraignant de multiples établissements à refuser des patients. Sûrement la faute au Brexit, et n’oublions pas que nous avons en France un système de santé que le monde nous envie…

Continuer la lecture

Share/Partage