Un russe nommé Poutine d’Héléna Perroud

Le 17 avril 2018, le Président français Emmanuel Macron s’exprimait devant le Parlement Européen et mettait en garde l’hémicycle devant le défi autoritaire que posaient Erdogan et Poutine à l’Europe. Ce discours faisait notamment suite à une série de frappes aériennes en Syrie pour punir le régime de Bachar El Assad d’une supposée attaque chimique dans le quartier de La Ghouta tenu par les djihadistes.

 

Cette allocution démontrait que Poutine reste un repoussoir pour les représentants des démocraties occidentales, d’autant que sa réelection le 18 mars 2018 a laissé entrevoir une prolongation de son action politique pour six ans supplémentaires.

C’est à point nommé qu’arrive la publication d’Héléna Perroud, Un russe nommé Poutine, celle-ci souhaitant initialement répondre à ses interlocuteurs : « Qui est Poutine ? Est-ce que les russes l’apprécient réellement ? ». Cette collaboratrice de Jacques Chirac alors Président de la République et ancienne directrice de l’Institut Français de Saint-Pétersbourg s’emploie à travers 320 pages à répondre à ces questions gigognes.

Continue Reading

Share/Partage

Le cyberespace dans le discours de Vladimir Poutine à l’Assemblée Fédérale du 1er mars 2018

Vladimir Poutine fascine autant qu’il irrite en Occident. Plus encore depuis les évènements survenus en Ukraine en 2014 suivis du rattachement de la péninsule de Crimée à la Fédération de Russie ainsi que par son rôle d’acteur incontournable dans la crise en Syrie.

 

C’est dans un contexte très tendu dans ses relations avec ses homologues occidentaux que le président russe en pleine campagne de réélection s’est adressé aux représentants des deux chambres ainsi qu’aux membres du gouvernement Medvedev. Ce discours, principalement axé vers les problématiques internes, fut calibré pour être capté par les oreilles de pays alliés mais plus encore par celles d’États en friction avec la Russie. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt de revenir sur cette tribune de pratiquement deux heures : comprendre, plus qu’apprendre, ce que le Kremlin envisage pour l’avenir du pays sitôt le processus électoral achevé.

Continue Reading

Share/Partage

L’impossible vérité sur le piratage du Parti Démocrate et les hackers russes

Quelques semaines après l’élection de Donald Trump, les agences américaines de renseignement ont publié une synthèse sur le piratage du Parti Démocrate par des hackers russes et la transmission à Wikileaks des emails dérobés en vue de nuire à la campagne électorale de Hillary Clinton. Malheureusement, la crédibilité de ce rapport fut vite cannibalisée par la culture du secret et par les pesanteurs stratégiques et industrielles de la cybersécurité et du renseignement électronique.

Publié en décembre 2016 par plusieurs services américains de sécurité (FBI, CIA, DNI, DHS, US-CERT), le rapport Grizzly Steppe était d’abord et surtout un produit dérivé des conclusions de CrowdStrike et de Fire Eye, firmes spécialisées dans la cybersécurité et l’expertise informatique. Ce document évoque « une activité cyber malicieuse russe », décrit quelques fondamentaux de la guerre d’information made in Russia, et compile des signatures de malwares génériques, des botnets, des fuseaux horaires, des adresses IP et des services Web (Tor, Google, Dropbox, Yahoo!) couramment utilisés par des hackers et des spammers du monde entier… et connus depuis belle lurette par les experts en sécurité informatique qui avaient hâte d’analyser de véritables « indicateurs de compromission » (indicators of compromise) caractérisant précisément la cyberattaque l’intrusion et attribuant incontestablement celle-ci à des hackers russes.

Continue Reading

Share/Partage

Vlad et les Lilliputiens

Il y a très longtemps dans un lointain pays habitaient les Lilliputiens, une peuplade très étrange. Elle était dotée d’une grande intelligence, d’un sens artistique développé, de capacités d’abstraction étonnante et, dit-on, de prodigieux savoirs tant scientifiques que philosophiques. Parée d’autant de talents et de savoirs, elle faisait également montre d’une grande cruauté et de violences en tous genres.  Cette peuplade, composée de nombreuses tribus, se divisait en deux grandes castes : les leaders et les followers.

Les leaders, peu nombreux mais immensément riches et puissants, étaient d’un grand cynisme et se reconnaissaient par leurs tenues coûteuses et souvent excentriques, leurs véhicules richement décorés et leurs mœurs égotistes, souvent dissolus et généralement psychotiques. Continue Reading

Share/Partage

Préparer l’avenir, affermir le présent : les choix de Vladimir Poutine

10 août 2016 : Vladimir Poutine annonce que les services de renseignement russes ont déjoué plusieurs attentats ukrainiens, diligentés par les autorités de Kiev, en passe d’oeuvrer sur le sol de Crimée. L’annonce est d’autant plus inhabituelle que d’ordinaire ce type d’accusation est l’apanage du gouvernement ukrainien. Le ton solennel du président russe suivi de mouvements de troupes aux frontières ukrainiennes ont relancé une situation de crise qui tendait à s’appaiser, même relativement, dans la région.

russia_ukraine_flags

12 août 2016 : Sergueï Ivanov, chef de la sécurité présidentielle et fidèle compagnon de Vladimir Poutine, aest muté, à sa demande est-il bien précisé, aux questions d’environnement et de transports. Il est remplacé par Anton Vaïno, ambitieux quadra et diplomate de métier, au même poste, et sur recommandation du partant est-il une nouvelle fois précisé.

Si le lien entre les deux évènements n’apparait pas clairement, il ne saurait pour autant être éludé si l’on considère l’imbrication du contexte interne et externe propre au pays.

Continue Reading

Share/Partage

L’Echo du Mois avec Mikå Mered – Ré-emergence stratégique des deux pôles

L’Echo du mois permet d’échanger, au travers d’une interview,  avec des personnalités dont l’action s’inscrit dans les thèmes relatifs à la stratégie, à ses diverses variantes, à ses évolutions technologiques et à leur influence sur celle-ci.

Mika Mered 4

Spécialiste des enjeux géoéconomiques et stratégiques liés aux zones Arctique et Antarctique, Mikå Mered dirige le premier cabinet de recherche et analyse stratégique dédié à ces zones, POLARISK Group, basé à Londres. Initialement formé au design-thinking à la prestigieuse Parsons School of Design (New York), il a étudié à Columbia University et à l’Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement (IHEID, Genève). Il est aujourd’hui conférencier associé au Arctic Research Consortium of the United States (ARCUS), membre de l’American Polar Society, contributeur du Interagency Arctic Research Policy Committee (IARPC, USA) et chroniqueur pour Radio Canada International et The Arctic Journal (Groenland). Il a cofondé en Juillet 2014 le Cluster Polaire Français, premier action-tank dédié aux enjeux polaires français.

Continue Reading

Share/Partage