Autour du président Trump, cet effet Brexit aux normes américaines

Après « Autour du Brexit, cet effet Trump aux normes européennes », jettons un oeil sur la victoire électorale de Donald Trump et la défaite de Hillary Clinton dans la course à la Maison Blanche.

 

winner_donald_trump


Les médias ont éludé le pays réel et les instituts de sondage sont littéralement aveugles sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Google+, etc)
. Entre ces deux terra incognita, journalistes et prévisionnistes ont pris leurs désirs pour des réalités – ou leurs vessies pour des lanternes, garantissant une victoire quasi certaine et écrasante de Hillary Clinton jusqu’au soir du 8 novembre (194 médias américains sur 200 avaient soutenu Hillary Clinton). L’éventuelle autocensure politiquement correcte des sondés ouvertement ou potentiellement pro-Trump aurait-elle induit les instituts de sondage en erreur ? Les sondages par appels téléphoniques sur des lignes fixes ont-ils encore un sens à l’ère des smartphones, des tablettes et des apps Android/iPhone ? 

Continue Reading

Share/Partage

Du vieux continent au continent des vieux esprits

L’Europe, à défaut d’avoir été un petit cap unifié du continent asiatique, n’a pas manqué de marquer de son empreinte civilisationnelle l’ensemble du globe depuis son réveil au XIVème siècle (au sortir de la Grande Peste de 1347-1352). Pourtant, force est de constater qu’en ce début de XXIème siècle l’Europe est mal en point, faisant face à ce que le président de la Commission Européenne nomme un phénomène de polycrises. Émasculée, elle ne semble plus réagir face à la diversité des défis qui l’assaillent, à l’exception de ses marges que sont les îles Britanniques et l’Europe orientale.

L’un des points majeurs de cette déliquescence tient au vieillissement de la population, un phénomène majeur consécutif à l’épisode de croissance démographique ininterrompue pendant les décennies d’après-guerre. Cette population âgée pèse désormais de plus en plus lourd sur de nombreux plans : celui du patrimoine ; celui du monde du travail ; celui du champ électoral ; celui de la culture. En certaines contrées, ces blocages ont abouti au phénomène désormais perceptible de descenseur social et de précarisation des nouvelles générations conduisant à un chômage de masse pour ces jeunes condamnés aux aides sociales ou à l’expatriation.

Continue Reading

Share/Partage

Surprise stratégique, signaux faibles et alibis des défaillances

Cela fait maintenant un certain temps que les pays occidentaux semblent être atteints par des surprises stratégiques. La percée allemande par la trouée des Ardennes, Pearl Harbor, les kamikazes à la fin de la bataille du Pacifique, la chute du mur de Berlin, le rattachement de la Crimée à la Russie, les attentats sur le sol national… les exemples abondent.

signaux-faibles-et-angle-mort

source

Bien qu’un homme averti en vaille, dit-on, deux, les surprises stratégiques poursuivent leur prolifération. Leur nature même les rend imparables. Qui pourrait anticiper une surprise stratégique ? Personne, car en l’anticipant elle perdrait et son caractère stratégique et celui de surprise… Or tout dirigeant, quel que soit son niveau et son domaine d’activité ne s’avoue jamais surpris.

Continue Reading

Share/Partage

Démocratie et populisme : ou comment ne pas confondre cause et conséquence

L’ascension du magnat de l’immobilier Donald Trump lors des primaires du parti républicain américain a été rapidement qualifiée de montée du populisme aux États-Unis. De la même manière, bien que dans une moindre mesure, la surprise Bernie Sanders chez les démocrates fut traitée identiquement. De l’autre côté de l’Atlantique, avec une symétrie plus ou moins similaire, lorsqu’un parti européen en vient à bouleverser le jeu d’ordinaire si bien huilé de la répartition du pouvoir entre deux factions politiques, le populisme entre dans toutes les bouches et noircit les pages des éditoriaux.

Phénomène rapidement désigné comme principal danger menaçant les démocraties contemporaines.
À telle enseigne qu’il serait à l’heure actuelle possible de paraphraser un célèbre intellectuel du XIXème siècle : un spectre hante l’Europe, le spectre du populisme.

Continue Reading

Share/Partage

Quand le téléphone menaçait la bonne société

Dans les années 1870, l’invention de Graham Bell était un véritable calvaire : les interférences avec lignes électriques parasitaient considérablement les communications et les récurrentes fuites d’acide endommageaient les batteries. Néanmoins, le procédé n’en était pas moins révolutionnaire : discuter instantanément avec une personne située à mille lieux était une fascinante première.

phoning_woman

Entre 1880 et 1900, le parc américain de téléphones gagna considérablement en qualité et passa de quelques milliers à plus d’un million d’unités. Les plus gros utilisateurs furent les pharmacies, les commerces et les grandes entreprises qui mirent en œuvre de solides collaborations à l’échelle nationale et étendirent drastiquement leurs chalands et leurs circuits d’approvisionnement.

Continue Reading

Share/Partage

Paris, 13.11.2015 : Et si on posait les vraies bonnes questions ?

L’état d’urgence ? Jusqu’à quand et jusqu’où ? Y-a-t-il un risque de dérive néo-conservatrice à la française ? Que peut-on apprendre des impacts politiques, sécuritaires et stratégiques des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis ?

danger_in_paris

Quels enseignements peut-on tirer de l’Espagne, du Royaume-Uni et d’Israël dans la résilience anti-terroriste ?

La perception des attentats parisiens du 13 novembre 2015 et de « l’état de guerre » est-elle la même entre Paris, les grandes/moyennes villes de « province » et l’arrière-pays ?

Comment freiner l’appauvrissement graduel et amoindrir le dysfonctionnement avéré des fonctions régaliennes notamment face à une menace terroriste « de proximité » ?

L’autorité politique aurait-elle fermé les yeux sur les avertissements du renseignement intérieur/extérieur et ceux de services étrangers ? 

Continue Reading

Share/Partage

Faster

« La vitesse est la forme d’extase dont la révolution technique a fait cadeau à l’homme. » De qui est cette citation? D’un ancien ou actuel pilote de course? D’un amateur de sensations fortes? D’un drogué du volant? Non, de Milan Kundera (1929), le célèbre écrivain franco-tchèque. Encore que j’aurais pu choisir d’autres thuriféraires du vent dans les cheveux tel le chantre du futurisme italien Filippo Marinetti (1876-1944).

speed

Les limitations de vitesse généralisées, visant les véhicules de particuliers, eurent lieu entre la fin des années 1970 et au début des années 1980 en Europe. Pour des raisons de sécurité mais aussi de préservation des ressources fossiles (et ce faisant de la balance commerciale) en raison de la première crise du pétrole en 1973. Depuis, elles n’ont cessé de s’accentuer dans la majeure partie des territoires tout en s’agrémentant de brise-vitesses les plus ingénieux les uns que les autres (ronds points en série, chicanes, coussins berlinois et autres dos d’âne). Et dont certains dispositifs font le délice des garagistes, sans que leur dangerosité ne soit pourtant un frein à leur essor.

Continue Reading

Share/Partage

L’Écho du mois : Kenneth Sisseke, officier de police en Afrique du sud

Kenneth Sisseke est officier de police dans la banlieue de Johannesburg depuis une dizaine d’années et un fin observateur de l’évolution économique et sociale de l’Afrique du sud. La nation arc-en-ciel était secouée par des vagues d’attaques xénophobes lors de son entretien avec EchoRadar…

EchoRadar : Des attaques xénophobes avaient déjà eu lieu en 2000 et 2008, elles ciblaient essentiellement des ressortissants du Zimbabwé voisin. En 2015, elles ont connu une ampleur inédite notamment à Durban. Des Africains étrangers ont été tués, blessés, certains brûlés vifs, et leurs commerces ont été pillés ou incendiés. L’armée a été appelée en renfort et plusieurs pays africains ont rapatrié leurs ressortissants. Comment en est-on arrivé là ?

Kenneth Sisseke : Nous savions que des attaques d’une telle ampleur surviendraient un jour ou l’autre. Je pense qu’elles seront plus fréquentes dans les années à venir. Regardons ce qui se passe ailleurs pour mieux cerner ce qui cloche dans ce pays. J’ai marché dans des villes comme Accra, Naïrobi et Dar Es Salaam, et j’appréciais énormément cette omniprésence de petits et de grands commerces entourés d’échoppes, de vendeurs à la sauvette, de foules qui erraient avec joie ou étaient toujours en quête de quelque chose jusqu’aux heures tardives.

Continue Reading

Share/Partage