Artificialités futures – Quelques réflexions stratégiques autour des robots

Les robots suscitent plusieurs séries de questions stratégiques. Précisons d’emblée ce que nous entendons par robot : tout dispositif tangible (un programme informatique n’est donc pas un robot) qui se déplace de façon autonome mais contrôlée (pas de pilotage direct, comme pour une voiture ou un avion, mais un pilotage distant), de façon adaptée à son milieu (un drone est un robot aérien), et spécialisé dans certaines tâches (un robot n’a donc pas la complétude d’actions que peut avoir potentiellement un combattant).

http://www.nouvellestechnologies.net/images/l/ls3/LS3-AlphaDog.jpg (Source)

Quelles sont ces questions ?

La première pose la question de leur utilité individuelle.

La seconde envisage celle de leur action de groupe et de leur co-action avec les hommes.

La troisième regarde leur intégration au cyber.

La quatrième pose la question de leur intelligence, c’est-à-dire leur capacité à prendre des décisions autonomes, jusque et y compris à tuer (thème des robots tueurs).

Enfin et de façon transversale, on peut évoquer la dimension technologique, donc capacitaire, notamment de la part de nations réticentes à engager des hommes sur le terrain (ou économes en hommes). Continue Reading

Share/Partage

Artificialités futures – Quels droits et devoirs en robotique ?

Même plus besoin de les imaginer, elles existent déjà ! Les villes intelligentes sont les villes où la circulation se fait grâce à des voitures autonomes et où le quotidien devient facilité par la présence de robots et une multitude d’objets connectés. Toutefois, ces villes qualifiées de futuristes sont loin d’être des villes sans droit ni loi. La série de questions-réponses suivantes permettra de défricher les aspects juridiques concernant les robots, les voitures autonomes et les objets connectés.

droit_robotSource image : citizenpost.fr

1. Le robot domestique de ma grand-mère s’est trompé dans le dosage de son médicament aggravant son état de santé : qui est responsable ?
Cela dépend…En matière de responsabilité, aucune réponse intangible ne peut être fournie car cela dépend de beaucoup d’éléments dont ceux de contexte mais également de l’interprétation d’une possible personnalité juridique du robot.

Continue Reading

Share/Partage

Réglementation des drones et droit des robots

Le survol des drones au dessus des centrales nucléaires [1] ainsi que d’autres sites sensibles et parisiens [2] représente une menace face à laquelle les réponses, notamment réglementaires, semblent encore insuffisantes.

En effet, la détection par radar militaire mais également l’interception de ces engins volants se révèlent difficiles de par la furtivité des drones et l’incapacité actuelle des autorités à les tracer et à les écarter. 

panneau_drones-400x240Source

Au niveau réglementaire, l’utilisation des drones ou plus exactement d’ « aéronefs qui circulent sans monde à bord » civils, à distinguer des drones militaires, est encadrée par deux arrêtés d’avril 2012 [3], un arrêté relatif aux conditions de navigabilité et de télépilotage et un autre relatif aux exigences liées à l’espace aérien.

Continue Reading

Share/Partage