La marche (stratégique) vers l’unité

À l’intérieur du café Pouchkine, bien au chaud, alors que la place rouge était banche, Vladimir se réjouissait silencieusement en attendant son invité. Sa grande œuvre, celle pour laquelle il avait agi sans que personne ne la remarque était proche du but. Un grommellement interrompit sa délectation prémonitoire. « Kiril, ta gueule ! » lança-t-il fort peu aimablement. Le patriarche se rembrunit en se disant qu’il valait mieux faire encore profil bas.

fk2

Tout à son bonheur anticipé, Vladimir se souvenait de la genèse de l’histoire. Incognito. Ou presque. Ses frères du KGB avaient fait partir du café les touristes et les avaient remplacés. Seuls des marmules étaient maintenant assis aux tables. Un plaisantin avait demandé en passant si c’était bien ici qu’avait lieu le rassemblement pour la préparation de la prochaine gay pride. Vladimir n’avait pas eu besoin de froncer les sourcils que l’importun était déjà emporté par les flots de la Moskova, cloué à l’iceberg qui avait entraîné la perte du Titanic. L’entraînement du FSB n’avait rien perdu de son efficacité se dit Vladimir.

Continue Reading

Share/Partage

Misericordiae gladium, ou les frappes du califat (1/2)

L’État islamique, également appelé Daech pour lui donner un côté péjoratif qui n’apparaît cependant pas en Français, a clairement annoncé son objectif « que l’Oumma puisse, une fois encore, diriger l’humanité sur le chemin de la grâce divine et du salut1 » ainsi que la façon dont il comptait frapper ses cibles pour parvenir à ses fins.

Parmi celles-ci, la disparition des États, des Nations et des organisations supra-nationales, car « la réalité est que le véritable état islamique annonce la disparition de tout ça [une nation représentée aux Nations-Unies, capable de vivre avec ses voisins et d’avoir avec eux des intérêts communs]2. » En ce qui concerne les organisations supra-nationales, le califat estime qu’elles reposent sur des bases viciées dans la mesure où « les lois universelles […] sont celles de la charia3. »

ExpansionCalifat

Source

L’objectif général du califat est donc que l’oumma, communauté des croyants musulmans, dirige le monde. À terme, cette oumma ne doit comporter que d’authentiques musulmans, ce qui exclue les « pleureuses de chiites », et une place spéciale sera réservée aux Arabes, puisque « Allah a envoyé l’épée aux Arabes pour combattre les polythéistes jusqu’à ce qu’ils se convertissent à l’islam4 » et « il faut brandir l’épée contre les juifs, les chrétiens les polythéistes non-arabes, jusqu’à ce qu’ils se convertissent à l’islam ou qu’ils soient réduits en esclavage, ou qu’ils soient dirigés par les Arabes5. »

Ce dernier point explique la situation peu enviable des haratines en Mauritanie6 ainsi que la grille tarifaire pratiquée au sein du califat pour les esclaves7.

Avant de détailler les cibles et les modes d’action du califat, il peut être utile de déduire de ces proclamations publiques deux questions :

Continue Reading

Share/Partage