La cybersécurité en réalité virtuelle fusionne Ghost In The Shell et Matrix

Au cours d’une intervention policière, le Major Motoko Kusanagi revêt ses lunettes de réalité augmentée puis pénètre les réseaux numériques et pirate les androïdes ennemis à volonté. Pas d’écran noir. Pas de ligne de code. La « cyborgue » nipponne est immergée dans un univers cyberpunk proliférant d’interfaces 3D animées.

 

Source : ProtectWise


Depuis les années 1990, le manga Ghost In The Shell et les « japanimations » éponymes sont l’inépuisable gisement de la culture geek et du cinéma de science-fiction (Minority Report, I-Robot, Terminator, Matrix, AI, Tron, etc).

L’œuvre culte a grandement inspiré Scott Chaser, PDG et co-fondateur de ProtectWise. Cette société basée au Colorado (Etats-Unis) et spécialisée dans la cybersécurité, a conçu une solution d’interfaces utilisateur nommée Immersive Grid. Dans cet environnement virtuel, chaque élément connecté d’une entreprise (serveur, PC, smartphone, tablette, objet connecté, périphérique, etc) est représenté comme un bâtiment à l’intérieur d’une ville virtuelle. Les serveurs et terminaux de chaque département (marketing, comptabilité, logistique, ressources humaines, etc) forment un quartier ou une zone particulière au cœur d’une géographie urbaine.

Continue Reading

Share/Partage