Non au Vulcano à St Nazaire

Rome fait savoir que la France souhaiterait pour le programme FLOTLOG abandonner l’avant-projet BRAVE porté conjointement par les Chantiers de l’Atlantique et DCNS au profit du Vulcano italien qui deviendrait alors une classe à part entière.

© Fincantieri. Le Vulcano.

Qu’est-ce que la France est allée faire dans cette galère ? Sur les plans industriel et militaire, et dans la stricte limite des informations versées à la connaissance publique, il y a tout lieu de demander un référé suspensif sur ce dossier.

Continue Reading

Share/Partage