Mana la sage

Le matin de la création du cosmos et du grand univers, Mana a revêtu sa grande robe de lumière. Elle s’est parée de pierres précieuses brillantes et multicolores. Juchée sur le balcon de la céleste voûte, elle contemple les étoiles, innombrables et minuscules flambeaux qui s’éteignent dès que le jour se lève, à l’aube. Ravie et contemplative, elle appelle les tambours Haïtiens pour accompagner sa transe.

source

Les musiciens jouent à en perdre haleine et le chef de la tribu clame qu’il faut aussi, en plus de regarder le haut, regarder le bas. Mana penche son visage et ses yeux pour regarder cette fois-ci les mers, les océans, les montages et les déserts, les forêts mais aussi tous les animaux qui peuplent la Terre.

Continue Reading

Share/Partage

La marche (stratégique) vers l’unité

À l’intérieur du café Pouchkine, bien au chaud, alors que la place rouge était banche, Vladimir se réjouissait silencieusement en attendant son invité. Sa grande œuvre, celle pour laquelle il avait agi sans que personne ne la remarque était proche du but. Un grommellement interrompit sa délectation prémonitoire. « Kiril, ta gueule ! » lança-t-il fort peu aimablement. Le patriarche se rembrunit en se disant qu’il valait mieux faire encore profil bas.

fk2

Tout à son bonheur anticipé, Vladimir se souvenait de la genèse de l’histoire. Incognito. Ou presque. Ses frères du KGB avaient fait partir du café les touristes et les avaient remplacés. Seuls des marmules étaient maintenant assis aux tables. Un plaisantin avait demandé en passant si c’était bien ici qu’avait lieu le rassemblement pour la préparation de la prochaine gay pride. Vladimir n’avait pas eu besoin de froncer les sourcils que l’importun était déjà emporté par les flots de la Moskova, cloué à l’iceberg qui avait entraîné la perte du Titanic. L’entraînement du FSB n’avait rien perdu de son efficacité se dit Vladimir.

Continue Reading

Share/Partage

Guerre froide 2.0 : Spin Doctor américain contre Troll russe

USA : La Russie est la menace ultime pour l’Amérique et pour le monde. | Russie : L’Amérique veut dominer le monde et soumettre la Russie.

usa_vs_russia

USA : La Russie est obsédée par son passé impérial et veut restaurer sa grandeur soviétique. Nous protégerons l’Europe contre ses visées expansionnistes.

Russie : L’Amérique défend jalousement l’ordre mondial et veut enrayer son déclin. Nous protégerons l’Eurasie contre ses ambitions hégémoniques.

Continue Reading

Share/Partage

Le plus grand roi de la terre et ses deux enfants

Il était une fois le plus grand royaume de la terre. Son roi était un homme élégant et plein de charme, un prince charmant en quelque sorte, son roi devait partir après huit ans de règne. Il avait été élevé dans les îles, à l’ouest du royaume, et son règne avait été marqué par son rêve des terres au-delà de l’océan, là où le soleil se couche.

DSCF3329

C’était aussi un roi pacifique. Il avait refusé de poursuivre les guerres que son prédécesseur avait engagées au levant et s’était efforcé d’y mettre fin, retirant ses armées, disant à ses généraux plein de bravoure qu’il y a plus grande gloire à faire la paix qu’à poursuivre les horions. Mais il était roi et devait défendre les intérêts du royaume. Aussi tenta-t-il de parlementer, envoyant force légats à travers les contrées…  Continue Reading

Share/Partage

Autour du président Trump, cet effet Brexit aux normes américaines

Après « Autour du Brexit, cet effet Trump aux normes européennes », jettons un oeil sur la victoire électorale de Donald Trump et la défaite de Hillary Clinton dans la course à la Maison Blanche.

 

winner_donald_trump


Les médias ont éludé le pays réel et les instituts de sondage sont littéralement aveugles sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Google+, etc)
. Entre ces deux terra incognita, journalistes et prévisionnistes ont pris leurs désirs pour des réalités – ou leurs vessies pour des lanternes, garantissant une victoire quasi certaine et écrasante de Hillary Clinton jusqu’au soir du 8 novembre (194 médias américains sur 200 avaient soutenu Hillary Clinton). L’éventuelle autocensure politiquement correcte des sondés ouvertement ou potentiellement pro-Trump aurait-elle induit les instituts de sondage en erreur ? Les sondages par appels téléphoniques sur des lignes fixes ont-ils encore un sens à l’ère des smartphones, des tablettes et des apps Android/iPhone ? 

Continue Reading

Share/Partage

Éthique de conviction

Max Weber, bien qu’avocat et docteur en droit, est considéré comme un des fondateurs de la sociologie. Signataire du traité de Versailles en 1918 et ayant participé à la rédaction de la constitution de Weimar, il est aussi (plus ?) célèbre pour avoir énoncé que l’État a le monopole de la violence légitime (ce qui, au passage, est une drôle de manière de définir l’État, car énoncer que sa caractéristique essentielle est la violence ne donne pas confiance…) et pour avoir distingué l’éthique de conviction de celle de responsabilité dans son ouvrage Le savant et le politique. L’actualité nous montre une illustration de cette dichotomie.

Pour Weber donc, il y a deux éthiques de l’action politique, l’éthique de conviction et l’éthique de responsabilité. Plutôt que de gloser sur ces termes et de les paraphraser, autant revenir à la source :

Continue Reading

Share/Partage

Du vieux continent au continent des vieux esprits

L’Europe, à défaut d’avoir été un petit cap unifié du continent asiatique, n’a pas manqué de marquer de son empreinte civilisationnelle l’ensemble du globe depuis son réveil au XIVème siècle (au sortir de la Grande Peste de 1347-1352). Pourtant, force est de constater qu’en ce début de XXIème siècle l’Europe est mal en point, faisant face à ce que le président de la Commission Européenne nomme un phénomène de polycrises. Émasculée, elle ne semble plus réagir face à la diversité des défis qui l’assaillent, à l’exception de ses marges que sont les îles Britanniques et l’Europe orientale.

L’un des points majeurs de cette déliquescence tient au vieillissement de la population, un phénomène majeur consécutif à l’épisode de croissance démographique ininterrompue pendant les décennies d’après-guerre. Cette population âgée pèse désormais de plus en plus lourd sur de nombreux plans : celui du patrimoine ; celui du monde du travail ; celui du champ électoral ; celui de la culture. En certaines contrées, ces blocages ont abouti au phénomène désormais perceptible de descenseur social et de précarisation des nouvelles générations conduisant à un chômage de masse pour ces jeunes condamnés aux aides sociales ou à l’expatriation.

Continue Reading

Share/Partage

Aspects géopolitiques de la Hongrie post-communiste (II)

L’auteur du texte fréquente la Hongrie depuis 1969. Il a ainsi pu observer successivement : le long règne de Janos Kadar, 1er ministre et secrétaire général du Parti Communiste; la fin du régime qui a commencé dès 1988, un an avant la chute du mur de Berlin; la déchirure physique du rideau de fer par les autorités hongroises; la capture du pays par le binôme OTAN/UE, avec la reconversion des apparatchiks communistes au capitalisme; enfin l’apparition récente d’un nouveau profil de dirigeant en la personne de Viktor Orban, premier ministre actuel.

Echo_1936 Jozsef Egry

Partie II

REVEIL DES NATIONALITES EN EUROPE CENTRALE ?

Axe central de la «construction européenne», la destruction intellectuelle et politique du principe de nationalité vise en particulier l’éradication de la mémoire historique en la transformant en muséologie. Alors qu’elle progresse en Europe occidentale, cette entreprise rencontre une résistance larvée en Europe centrale en raison d’une conception commune de la société qui considère la mémoire historique comme une continuité vivante du passé vers l’avenir. Cette conception explique une mésentente culturelle entre l’ouest et l’est de l’Europe que l’inculture de ses maîtres conduit à négliger dans sa réalité et ses conséquences. Dans ce registre, l’Histoire dira plus tard si la Hongrie aura, une fois encore, ouvert une voie.

Continue Reading

Share/Partage