L’URSS et l’Océan : une prise de mer avortée ?

La lecture de deux articles de Lucien Poirier, membre de l’Académie de Marine (POIRIER Lucien, « U.R.S.S. – Une flotte civile au service de la marine militaire », La nouvelle Revue maritime, n•367, février 1982, pp. 87-95) et de David REES (REES David, « Puissance navale soviétique », La nouvelle Revue maritime, n•327, juillet 1977, pp. 767-780 ;  REES David, « Puissance navale soviétique » – deuxième partie, La nouvelle Revue maritime, n•328, août-septembre 1977, pp. 893-904) nous invite à considérer le prodigieux effort maritime produit par l’Union soviétique à partir de l’année 1959.

0_ced13_654dac66_XL

Nous nous proposons de le mettre en regard avec la notion de « prise de mer » de Car Schmitt pour rapporter l’ensemble au cas de la République Populaire de Chine. 

 

Continue Reading

Share/Partage

Une seconde base aérienne russe en Syrie

Alors que les relations entre Ankara et Moscou se détériorent depuis la destruction d’un Su-24M par l’aviation turque, la Russie accélèrerait les préparatifs pour rendre opérationnelle une seconde base aérienne dans la région de Homs.

ob_eda1b7_sha-irat

La base aérienne de Sha’irat, près de Homs (Google Earth)

Selon le journal koweïtien Al-Raï, la Russie se préparerait à ouvrir une seconde base aérienne en Syrie, à 35 km au sud-est de Homs, sur l’aérodrôme de Sha’irat. Avec la mise en service prochaine de cette base, le groupe aérien russe déployé en Syrie pourrait atteindre les 100 unités.

Des activités militaires russes à partir de cette base ont toutefois été constatées depuis le début du mois de novembre. Quatre hélicoptères d’attaque Mi-24 et un hélicoptère de transport Mi-8 y seraient en particulier déployés depuis le 6 novembre (il s’agit probablement d’un groupe d’appui pouvant faire office, le cas échéant, de groupe de sauvetage pour récupérer des pilotes russes si un avion était abattu), tandis que de l’artillerie lourde y serait positionnée au moins depuis le 20 novembre. Selon les données disponibles sur Flightradar, des avions de transport lourds An-24 se succèdent sur cet aérodrôme afin de le rendre praticable pour les avions de chasse.

Continue Reading

Share/Partage