Conséquences stratégiques de la confrontation Union Européenne – Grèce

L’échec et la capitulation devant les autorités européennes du nouveau gouvernement grec,le 13 juillet 2015, et après 5 mois de tractations, peut être considéré comme l’évènement politique le plus important en Europe depuis la chute du bloc soviétique au tournant des années 1990.Il serait de courte vue de n’y voir qu’une péripétie supplémentaire de «la crise grecque» ouverte depuis 2010.

Enlèvement Europe

Dans cette mise en perspective, l’emploi des termes échec et capitulation est d’abord justifié pour balayer l’apparence d’une négociation dont la fiction a été entretenue par le système dirigeant de l’Union Européenne avec le concours de la majorité des media. Il n’y a eu aucune négociation entre la Grèce et le bloc formé par la Troïka élargie en «quartet» (FMI,BCE, Commission Européenne, Eurogroupe), mais au contraire une stratégie ayant pour objectif la capitulation sans conditions du gouvernement grec élu en janvier 2015. Les méthodes employées par ce quartet en termes tactiques et de communication sont à elles seules un cas d’école de guerre non militaire tel qu’on en observe dans la géopolitique de la période post soviétique.

Continue Reading

Share/Partage

Russie-Chine : à l’ombre de l’APEC, un renforcement des liens financiers

Le  26ème sommet de l’APEC qui s’est tenu en la ville de Pékin les 10 et 11 novembre 2014 a réuni la majeure partie des puissances qui comptent dans le monde. Ce fut notoirement l’occasion d’une brève entrevue entre le président américain Obama et son homologue russe Poutine. Et la démonstration d’un acte de galanterie de la part de ce dernier envers la première dame de Chine, la chanteuse Peng Liyuan, censurée par la télévision chinoise de peur de laisser naître de perfides allusions.

apec201411

Ce faisant, cette rencontre fut bien plus cruciale qu’une simple agape telle que le G8 (devenu G7 depuis l’exclusion de la Russie) car d’une part symbolisant la montée en puissance de cette zone devenue le moteur de l’économie mondiale (le FMI prévoyant 5,5 à 5,6% de croissance pour 2015 dans son dernier rapport [1] ) et d’autre part le lieu d’annonces remarquables pesant à la fois sur le monde géopolitique et sur la finance.

Continue Reading

Share/Partage