Oui, les Français roulent comme des cons

Assertion lapidaire tout comme violente mais qui puise dans une expérience personnelle et transfrontalière. Le contraste entre l’Allemagne et la France est tout autant saisissant que sévère. Ainsi, s’il est possible en Allemagne de parcourir des centaines de kilomètres de façon relaxante et en toute quiétude, la France se révèle être quant à elle un véritable espace acharné où chaque kilomètre du ruban d’asphalte doit donner lieu à un vainqueur et à un vaincu.

Polizei Porsche Carrera

C’est là un état d’esprit français peu recommandable, et qui dénote une conception particulière du partage où certains se sentent plus égaux que d’autres.

L’on sent chez les allemands un respect pour l’automobile d’autrui, nulle jalousie ou mépris, juste de la considération. J’ai ainsi vu des véhicules d’ancienne génération ne pas être « poussées » par une grosse cylindrée leur signifiant de dégager de la voie, ces derniers attendant que le premier se déporte vers la droite une fois son dépassement effectué. Une situation où, en revanche, le français n’hésiterait pas à raccourcir les distances entre lui et celui qui le précède pour marquer le territoire, au risque mal calculé de subir un accident pour non respect de la distance réglementaire. Mention spéciale aux conducteurs et conductrices de Scenic qui semblent faire porter sur ce modèle une présomption de voiture fétiche pour automobilistes frustrés au regard de l’agressivité et du dédain envers les autres usagers dont ils font preuve au volant.

Continue Reading

Share/Partage

Artificialités futures – Les réseaux électriques intelligents, opportunités et vulnérabilités des villes de demain

Lorsque se pose la question de l’avenir énergétique des sociétés occidentales, une des hypothèses qui revient régulièrement dans les débats entre spécialistes concerne le développement de l’efficacité énergétique. En effet, si au lieu de tenter de réduire nos émissions de CO2 par KWh, nous tentions plutôt de réduire notre production énergétique ? En l’état ce serait déjà une option tout à fait réalisable, mais celle-ci s’effectuerait au détriment de la qualité de vie des habitants du Nord ; irréaliste donc.

Smart-GridUne solution se dessine alors, limiter les émissions de gaz à effet de serre lors de la production électrique, dans les centrales à charbon ou à gaz par exemple, en diminuant les pertes sur le réseau. En effet, selon les endroits de la planète, ces dernières peuvent atteindre les 50% de la production d’électricité ; il convient alors de mettre en place des politiques adaptées.

Continue Reading

Share/Partage

Iran : le levier nucléaire

Les scènes de liesse dans les rues de Téhéran défilant en boucle sur les chaines info faisaient écho, il y a peu, aux analyses des « spécialistes » s’esbaudissant sur les possibilités d’un « marché de 80 millions d’habitants » dont on entrevoit déjà l’ouverture. Loin de moi l’idée de condamner l’exercice de l’analyse à chaud dans les médias – je m’y livre d’ailleurs de temps à autre – mais un tel accord sur le nucléaire nécessite de prendre un peu de hauteur puisqu’une grande partie des enjeux semble se situer ailleurs.

(Source)

L’Iran est une puissance importante du Golfe persique, avec ou sans nucléaire, et remettre dans le jeu international « ouvert » un tel mastodonte n’est pas sans conséquences dans de nombreux secteurs. Continue Reading

Share/Partage