Cybersécurité : quelques pistes de lecture

En matière de cybersécurité, nouveau terme pour désigner la SSI (Sécurité des Systèmes d’Informations) bien plus ancienne, sans parvenir à la dépasser ?, l’ensemble des problématiques peuvent perdre le lecteur désireux de se familiariser avec ses principes stratégiques (règles immuables) et ses procédés stratégiques (problématiques circonstanciées à une époque et un état de l’art) pour paraphraser l’Amiral Castex (Théories stratégiques).

 

Continue Reading

Share/Partage

#FIC 2017 : impression, soleil couchant

L’exercice de rendre compte d’un événement, quelle qu’en soit l’ampleur et le thème, est une véritable difficulté puisqu’il ne peut être que partiel et parfaitement subjectif avec tous les travers et les affects que cela suppose. Aussi resterais-je d’une grande prudence et souligne que les propos tenus ici ne relèvent que de la vision d’un minuscule bout de la lorgnette. Car l’édition 2017 du FIC me laisse perplexe pour plusieurs raisons.

La première d’entre elle est la dimension prise par ce qui est devenu le premier forum français si ce n’est européen (?) dédié à la cybersécurité : entre 6000 et 7000 participants enregistrés pour cette 9ème édition.

Continue Reading

Share/Partage

L’impossible vérité sur le piratage du Parti Démocrate et les hackers russes

Quelques semaines après l’élection de Donald Trump, les agences américaines de renseignement ont publié une synthèse sur le piratage du Parti Démocrate par des hackers russes et la transmission à Wikileaks des emails dérobés en vue de nuire à la campagne électorale de Hillary Clinton. Malheureusement, la crédibilité de ce rapport fut vite cannibalisée par la culture du secret et par les pesanteurs stratégiques et industrielles de la cybersécurité et du renseignement électronique.

Publié en décembre 2016 par plusieurs services américains de sécurité (FBI, CIA, DNI, DHS, US-CERT), le rapport Grizzly Steppe était d’abord et surtout un produit dérivé des conclusions de CrowdStrike et de Fire Eye, firmes spécialisées dans la cybersécurité et l’expertise informatique. Ce document évoque « une activité cyber malicieuse russe », décrit quelques fondamentaux de la guerre d’information made in Russia, et compile des signatures de malwares génériques, des botnets, des fuseaux horaires, des adresses IP et des services Web (Tor, Google, Dropbox, Yahoo!) couramment utilisés par des hackers et des spammers du monde entier… et connus depuis belle lurette par les experts en sécurité informatique qui avaient hâte d’analyser de véritables « indicateurs de compromission » (indicators of compromise) caractérisant précisément la cyberattaque l’intrusion et attribuant incontestablement celle-ci à des hackers russes.

Continue Reading

Share/Partage

L’Echo du bocal avec Doron Lévy

Fidèles lecteurs d’EchoRadar, en ces premiers jours de l’année, notre blogzine poursuit sa mue. Après son extension à d’autres blogueurs, voici en avant-première le tout nouvel « Echo du bocal ». Peu de changements avec la ligne éditoriale de l’Echo du mois, mais la mensualisation ne fonctionnant correctement que pour les impôts (peu de doute qu’ils oublient…), notre publication devient aléatoire. Pour le reste, « nous vous en mettons un ramequin, vous vous ferez une idée »

le-figaro-2010

Nous accueillons aujourd’hui Doron Lévy, criminologue, l’actualité et les débats actuels mettant encore plus en exergue ses propos.

Question 1 : Comment voyez-vous l’évolution de la criminalité dans un  monde de plus en plus cybernétisé ? Le cybercrime étatisé est-il le seul qui pourra être de grande ampleur ?

Les évolutions rapides des technologies et la mondialisation grandissante ont favorisé l’expansion des activités criminelles, souvent difficiles à déceler et utilisant de nouvelles formes d’anonymat. La prévention et la lutte contre ces nouveaux crimes émergents représentent donc un nouveau défi. La seule chose de sûre, c’est que le crime évolue et s’adapte continuellement. Le crime a toujours été un « poisson pilote » de la société.

Continue Reading

Share/Partage

Guerre froide 2.0 : Spin Doctor américain contre Troll russe

USA : La Russie est la menace ultime pour l’Amérique et pour le monde. | Russie : L’Amérique veut dominer le monde et soumettre la Russie.

usa_vs_russia

USA : La Russie est obsédée par son passé impérial et veut restaurer sa grandeur soviétique. Nous protégerons l’Europe contre ses visées expansionnistes.

Russie : L’Amérique défend jalousement l’ordre mondial et veut enrayer son déclin. Nous protégerons l’Eurasie contre ses ambitions hégémoniques.

Continue Reading

Share/Partage

Make US Navy Great Again ?

Ce 9 novembre 2016 les électeurs américains élisent Donald J. Trump (1946 – …) en tant que 45e président des États-Unis d’Amérique. Le nouveau Commandant en Chef détient les prérogatives nécessaires pour décider du format et de l’emploi des forces armées américaines.

bmd-ship-005-130408-seaairspace-hii-lisa-nova-scotia-2012-64411

© Christopher P. Cavas. À partir de la coque d’un LPD-17, Huntington Ingalls Industries propose à l’US Navy un croiseur de défense aérienne apte à lutte contre les missiles balistiques et portant 288 missiles ensilotés.

Il y a tout lieu de s’intéresser à ses propositions au sujet de la marine américaine. L’effort naval de Ronald Reagan est cité comme point de référence. Make US Navy Great Again ?

Continue Reading

Share/Partage

Éthique de conviction

Max Weber, bien qu’avocat et docteur en droit, est considéré comme un des fondateurs de la sociologie. Signataire du traité de Versailles en 1918 et ayant participé à la rédaction de la constitution de Weimar, il est aussi (plus ?) célèbre pour avoir énoncé que l’État a le monopole de la violence légitime (ce qui, au passage, est une drôle de manière de définir l’État, car énoncer que sa caractéristique essentielle est la violence ne donne pas confiance…) et pour avoir distingué l’éthique de conviction de celle de responsabilité dans son ouvrage Le savant et le politique. L’actualité nous montre une illustration de cette dichotomie.

Pour Weber donc, il y a deux éthiques de l’action politique, l’éthique de conviction et l’éthique de responsabilité. Plutôt que de gloser sur ces termes et de les paraphraser, autant revenir à la source :

Continue Reading

Share/Partage

Snowden d’Oliver Stone

Le réalisateur américain Oliver Stone s’est fait une spécialité de produire/réaliser des métrages lorgnant distinctement vers l’approche documentaire, ce qui n’a jamais manqué de susciter d’âpres réactions d’experts et d’historiens sur les thèmes abordés (JFK, W., Alexandre, Wall Street, Platoon etc.). L’émergence d’une génération née au sein de la révolution informatique ne pouvait manquer de l’intéresser, à l’instar de David Fincher et son The Social Network portraiturant Mark Zuckerberg.

snowden

Son choix se porta sur le souffleur d’alerte (whistleblower) américain Edward Snowden qui ébranla les autorités et institutions de son pays d’origine en 2013. En dépit de son thème, celui d’un espion de la National Security Agency qui est pris de stupeur puis de remords par les pratiques opérées par l’institution, Snowden ne s’adresse pas qu’à un public d’ingénieurs informaticiens ou d’experts en cybersécurité. Il vise le grand public : les propos techniques ne sont guère légion et l’avancée dans la trame est suffisamment explicite pour que le spectateur lambda ne s’en trouve pas plongé dans le brouillard. Même si, en dépit des 2 heures et 15 minutes de projection, il arrive que certains passages de la vie de l’analyste et programmeur soient passablement écourtés de manière limite.

Continue Reading

Share/Partage