Guerre de l’information pour la conquête du Mexique !

La campagne militaire de Cortes en 1519 lui permet de faire chuter l’Empire aztèque. Elle reste dans les mémoires comme une formidable et sanguinaire épopée, dans laquelle l’intelligence côtoie parfois l’amour et la trahison. Cet affrontement fut autant une guerre de l’information qu’une suite de batailles. Comment les Espagnols (et les Antillais), aussi peu nombreux, ont-ils pu vaincre l’Empire aztèque ? Les alliances avec les Indiens ont permis de disposer de troupes nombreuses et le renseignement a été primordial pour éviter les pièges aztèques.

800px-Murales_Rivera_-_Markt_in_Tlatelolco_3

La colonisation européenne durant la période des grandes découvertes des XVème et XVIème siècles s’est ainsi appuyée sur la technologie mais surtout sur la capacité du conquérant à maitriser l’information et, en premier lieu, le renseignement. L’épopée de la conquête du Mexique par Hernan Cortés, face à des ennemis pugnaces et correctement renseignés, illustre parfaitement cela.

Continue Reading

Share/Partage

Après le 7 janvier – Quel rôle social pour le service ? Une piste.

Il est toujours intéressant de confronter ses écrits à l’épreuve du temps. La question du service national, civique, civil ou militaire est récurrente depuis la suspension du service militaire à la fin du siècle dernier. Les attentats de janvier 2015 ont remis ce sujet sur le devant de la scène et générant des actions de renforcement du service au plus haut niveau de l’Etat. C’est donc naturellement, à l’aune des événements récents, que je propose de relire cet article, rédigé en 2009 et publié en février 2010 dans la Revue défense nationale, Peu d’éléments ont réellement vieillis ou sont totalement décalés à part peut-être le succès relatif du service civique.

220px-Place_de_la_République_-_Égalité

Pour la création d’une garde nationale à la française

La suspension du service national (Loi n° 97-1019 du 28 octobre 1997), devenu inégalitaire, semble avoir engendré d’importantes lacunes dans la formation des futurs citoyens que la journée d’appel et de préparation à la défense (JAPD) est loin de combler. Elle a fragilisé la cohésion nationale qui permettait le partage d’une culture de défense. Par ailleurs, le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2008 précise que, malgré le personnel de l’État et le réseau dense de volontaires mobilisables pour des causes nationales, « ni les pouvoirs publics, ni la société ne sont suffisamment préparés à faire face à des crises majeures ».

Continue Reading

Share/Partage

Il faut lire Combats asymétriques en Afghanistan

La lutte contre le terrorisme djihadiste ne date pas de cette semaine. Le 11 septembre 2001 a entrainé une nouvelle guerre en Afghanistan qui s’achève pour les forces françaises fin 2014. De ces années d’engagement controversées, qu’en reste-t-il ? Une première réponse qui dépasse ce simple cadre nous vient du colonel Gilles Haberey.

Image13 (1)

L’ouvrage Combats asymétriques en Afghanistan est préfacé par le général d’armée Bosser, chef d’état major de l’armée de Terre qui relève que chacun des enseignements contenus dans l’ouvrage « trouve en réalité un nouvel écho dans les fondamentaux des engagements opérationnels que l’armée de Terre conduit aujourd’hui dans d’autres régions du monde ». Continue Reading

Share/Partage

Armes miraculeuses, armes de rupture ? Les micro-ondes de forte puissance en action ?

Neutraliser à distance de manière non létale, indétectable, instantanée et invisible ! Cela reste un mythe de la guerre postindustrielle. L’usage des ondes électromagnétiques dans le combat a déjà plus d’un siècle. Ces procédés sont communément et principalement rattachés à la guerre électronique. Parmi eux, les micro-ondes de forte puissance ou MFP sont apparues comme un moyen de détruire l’électronique adverse à défaut de pouvoir tuer -au moins directement – les êtres humains. Présentées parfois comme une arme absolue face à l’introduction de l’électronique et du numérique dans les systèmes d’armes, l’arme électromagnétique est restée dans les labos. Elle a peu fréquenté les champs de bataille ! Retour sur un « miracle » et une « rupture » qui n’ont jamais eu lieu… du moins jusqu’à maintenant !

Champ

MFP de quoi s’agit-il ?

Les armes électromagnétiques sont très diverses. On peut d’abord citer les brouilleurs dont le but est de perturber la réception d’émissions électromagnétiques. Ils permettent de faire du brouillage offensif ou contribuer à la lutte contre les engins explosifs improvisés. Ces brouilleurs utilisés depuis plus d’un siècle ne sont pas des armes de rupture mais bien du champ de bataille, parmi bien d’autres. Ils sont généralement utilisées en appui de la manœuvre interarmes ou interarmées.

Continue Reading

Share/Partage

@WAR : cyber et guerre électronique au combat !

Dans @WAR, Shane Harris nous offre une vue d’ensemble de la guerre sur les réseaux et pas seulement Internet. Etayé par de nombreux exemples, son ouvrage relate avec talent l’histoire de ce qu’il considère comme la première cyberguerre et nombre de développements. Retour sur la guerre d’Irak et autres attaques majeures.

@war

Un récit détaillé et passionnant

Shane Harris décrit assez précisément des opérations combinées de cyber, de guerre et de SIGINT (signal intelligence) durant la guerre en Irak en 2003. Il insiste sur les échecs du renseignement humain et en particulier son incapacité initiale à prendre en compte les menaces – qualifiées d’asymétriques – du champ de bataille de l’époque (terrorisme, crime organisé, subversion). Les forces américaines parviennent à combiner l’agilité tactique des unités de guerre électronique déployées avec le soutien technique de la NSA, en particulier grâce à une mise à disposition de bases de données exploitables. Cet appui de la NSA est présenté comme allant jusqu’au au hacking des systèmes de communication dont les insurgés se servaient pour préparer et conduire leurs attaques (spyware, infiltration de forums, etc.). Au final, le général Petraeus considère que la capacité cyber et électronique a été déterminante dans le succès du Surge de 2007 qui a permis aux Etats-Unis de réduire leur présence en Irak puis de retirer leur force « combattante ».

Continue Reading

Share/Partage

Jünger : « La guerre comme expérience intérieure »

La guerre en tant qu’affrontement des masses et des Etats, ou en tant que fait politique et militaire, a largement été commentée. Le combat, c’est-à dire la lutte violente entre un ou plusieurs individus, a rarement été traité comme l’a fait Ernst Jünger dans la guerre comme expérience intérieure. Dans son ouvrage, il revient sur son expérience de la Première Guerre mondiale. Non, ce n’est pas un autre Orage d’acier, autre ouvrage remarquable de Jünger, mais c’est bien la vision de la guerre par l’être humain, avec ses grandeurs, ses faiblesses et ses déchéances. Ce livre, avec sa description sans détour de la violence, peut paraître anachronique pour des Européens qui ont majoritairement oublié la guerre ou feint de l’oublier. Il permet de comprendre la culture et la barbarie européennes, relatées notamment par Edgar Morin, mais au-delà la barbarie de l’humanité dans un contexte culturel et historique particulier.

Ernst Jünger

Un extrait d’un commentaire d’André Glucksmann, en 1997, permet de commencer à cerner cet ouvrage.

« Ce manifeste est un texte fou mais nullement le texte d’un fou. Une histoire pleine de bruit, de fureur et de sang, la nôtre, est anticipée sans qu’il convienne d’en tenir responsables ces quelques pages ivres et hagardes, possédées par une Mauvaise Nouvelle qu’elles tentent fiévreusement d’énoncer comme Bonne. Comment, demanderez-vous, lecteurs d’aujourd’hui, ne pas s’inquiéter après coup de l’éloge du brise-tout pour qui « vivre égale mourir » ? Comment ne pas frémir face à l’apologie sulfureuse des frénétiques « dont le pas de charge disperse au vent comme feuilles d’automne toutes les valeurs de ce monde » ? Vous avez raison. Même à l’orée du XXIe siècle de telles propositions donnent la chair de poule… Certes mais les commodités faciles d’une condamnation rétrospective risquent pourtant de masquer l’ampleur d’un texte où l’avenir de la planète (pas seulement de l’Allemagne) bégaie avant de passer à l’acte. »

Continue Reading

Share/Partage

Aujourd’hui la paix, demain la guerre : L’armée nouvelle de Jean Jaurès

L’aveuglement est souvent grand dans les populations en matière stratégique. Les politiques, les militaires, les chercheurs et autres savants (sachems) de la guerre n’y échappent malheureusement pas toujours, eux aussi. L’ouvrage de Jean Jaures sur L’armée nouvelle est en ce sens visionnaire et traduit la fin d’une époque. Sa grande particularité est d’être paru en 1911, seulement 3 ans avant l’assassinat de l’auteur et le début de la grande guerre, et quand on lit les premiers chapitres, on pourrait même se demander s’il n’avait pas été écrit après, au regard de sa pertinence.

La Défense est fondamentale pour la mise en place du socialisme de Jaurès. Le livre commence clairement « C’est par les questions relatives à la défense nationale et à la paix internationale que j’aborde l’exposé du plan d’organisation socialiste de la France que je veux soumettre au Parlement en formules législatives. Il y a urgence et pour le socialisme et pour la nation, à définir ce que doivent être, dans la pensée socialiste, l’institution militaire et la politique extérieure de la France républicaine ».

Continue Reading

Share/Partage

Eté 14 : une Entente qui écoute le monde ?

Au début de l’été 14, un dispositif d’écoute à grande échelle est en place au sein des dispositifs sécuritaires des grandes puissances. Deux types d’écoutes sont mis en place : sur les communications filaires, principalement les câbles sous-marins, et sur les communications radioélectriques internationales. L’interconnexion croissante des pays, des médias et des opinions a changé la donne en termes de relations diplomatiques. Tout va plus vite  mais tous les esprits n’y sont pas préparés. Les ultimatums de l’été ont largement utilisé les envois de messages par des moyens de transmissions rapides et longue distance que les chancelleries ne maitrisent pas encore complètement à ce rythme inédit. On peut estimer que la machine s’emballe. L’enchaînement rapide des entrées dans le conflit, en raison des alliances, s’avère autant dû à une volonté d’en découdre, qu’à une diplomatie dépassée par la vitesse et la nature des télécommunications et des médias de son temps. Dans ce monde mondialisé et interconnecté, les écoutes ont joué un rôle tactique et stratégique que ce billet ne fait qu’évoquer.

Reconstitution d'un poste d'écoute Apremont 1915

Reconstitution d’un poste d’écoute région d’Apremont 1915 – AGEAT – ageat.asso.fr

Continue Reading

Share/Partage