Décès de Christian Malis

Christian Malis vient de décéder. La communauté stratégique perd un de ses membres éminents, et moi un ami.

Nous nous sommes connus il y a quelques années, lorsqu’il a monté avec Stéphane Dossé et moi le premier colloque français de cyberstratégie. Stéphane le considérait comme l’un des meilleurs penseurs stratégiques actuels qui se ne distinguait pas uniquement pas ses compétences mais aussi par sa modestie et son ouverture d’esprit. Le sujet était alors totalement nouveau car s’il y avait déjà quelques approches de cybersécurité, la partie étendue incorporant la défense n’existait pas vraiment.

Avec les membres du feu blogzine AllianceGeostrategique.org (AGS) dont beaucoup ont depuis rejoint EchoRadar.eu, nous étions une bande de passionnés qui s’interrogeaient sur ce domaine émergent. Christian est venu nous trouver, appuyé par le Centre de Recherche des Ecoles de Coëtquidan, pour monter ce colloque qui a donné lieu à un livre dans la collection Cyberstratégie que je lançais simultanément chez Economica.

Il s’est suivi une amitié durable, des échanges sur le cyber mais aussi la stratégie. Je lui avais demandé son propre ouvrage de cyber et il m’avait répondu qu’il travaillait sur autre chose, un livre de stratégie générale. Cela a donné « Guerre et stratégie au XXIème siècle« , un livre qui n’a pas retenu l’attention de la critique spécialisée à l’époque alors qu’il était pourtant très profond. Mais n’est-ce pas, un auteur francophone et discret, cela ne plaît pas forcément. J’en ai dit immédiatement du bien, non pas parce qu’il était un ami mais aussi parce qu’il valait le détour. Or, je constate depuis que petit à petit, ce livre fait son chemin et je le vois régulièrement cité dans des articles ou dans des fiches plus discrètes. Signe de cette valeur.

Depuis plusieurs années, il avait beaucoup échangé avec les membres d’Echoradar. Charles Bwele (Electrosphere) explique « qu’il était un gars vraiment sympa, humble, curieux, très enrichissant… Et prêtait attention aux modestes blogueurs que nous sommes. Son bouquin « Guerre et stratégie au XXIème siècle » est un vrai bijou. Une discrète comète nous a quitté…« .

Thomas Schumacher (Pax Aquitania) « offre d’ailleurs son bouquin à nos auditeurs… ». Son ouvrage avait même reçu la distinction nationale du prix Maréchal Foch de l’Académie française en 2015), rappelle Yannick Harrel (Cyberstratégie Est-Ouest) Eric Hazane ou Nicolas Mazzucchi (Polemos) se souviennent des longues conversations avec lui.

 Et puis il a eu une longue maladie…. Commencée il y a quelques mois… Puis une rémission l’année dernière et une rechute avant l’été 2017. Il était lucide et les quelques brefs échanges que j’ai eus disaient beaucoup par leur laconisme. Il était catholique et sa foi l’a porté jusqu’au bout. Ses obsèques ont lieu lundi après midi.

RIP, Christian, tu me/nous manques déjà (Christian était latiniste et savait bien que RIP signifie Requiescat in pace…). Adieu.

O. Kempf, EGEA

Share/Partage

Olivier Kempf

2 Comments

  1. C’est une bien triste nouvelle Olivier.
    Christian Malis était un homme si intelligent et doté de grandes qualités humaines. Je garde le souvenir d’un homme charmant, d’une rare élégance et d’une grande générosité. Mes pensées vont à sa famille et à ses amis si affectés par son départ. Amitiés. Cécile

  2. Bonjour, J’étais une amie de Christian. Merci beaucoup pour ce bel hommage. C’était un homme bon, et brillant. Qu’il repose en paix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 2 =