Automobiles 3.0

L’automobile est un réceptacle des évolutions de notre monde, et l’émergence de nouvelles technologies déjà intrégrées à l’état de prototypage fait d’elle un laboratoire du futur. Du futur proche car l’électronique embarquée des années 1990 a ouvert la porte à celle de l’intelligence artificielle qui fait de ces véhicules une porte vers l’inconnu où si l’autonomie du véhicule pourrait être assurée, celle du conducteur en contrepartie serait mise en péril. Conséquence d’une répression sans subtilité ni discernement, les voitures de demain palieront l’incongruité des politiques de sécurité routière par une dépossession du conducteur préférant laisser la responsabilité de la conduite à un programme suivant docilement les incessants changement de réglementations et obstacles de voirie sur son parcours.

Automobiles 3.0C’est aussi sur le plan sportif l’avènement de nouvelles disciplines telle la Formule E (pour Électrique) ou de préparations adaptées comme en atteste les capacités des nouveaux simulateurs professionnels, indispensables pour les pilotes officiels. Une génération de pilotes, dite Playstation, est en pleine éclosion, favorisée par des programmes du type Nissan GT Academy : raillée car bouleversant le conformisme ambiant des compétitions comme celui du cursus d’ascension ordinaire mais prouvant sur les pistes combien leur talent est à considérer avec respect.

Sportifs ou civils, les véhicules 3.0 ne vont pas manquer de pénétrer dans notre quotidien et de provoquer un changement relativement conséquent de notre perception de ce secteur industriel. Lequel attire déjà les géants de l’électronique rêvant de ne plus être seulement équipementiers mais constructeurs à part entière. Avec des applications pointues qui ne laissent pas indiférents les responsables militaires de divers pays…

L’automobile : adulée ou décriée, elle est devenue un sujet central de nos sociétés depuis son avènement et sa diffusion latente vers le grand public. Les engouements et problématiques qu’elle génère n’ont eu de cesse de faire réagir les autorités de chaque pays, au gré des passions et des réprobations. De l’atelier artisanal de la fin du XIXème siècle au groupe mondial du début du XXIème, le secteur s’est professionnalisé au fil des décennies et est considéré de nos jours comme un acteur économique majeur. Concomitamment, et en dépit de leur jeunesse, les systèmes d’information, de communication et de contrôle se sont exponentiellement étendus en leurs diverses modalités jusqu’aux éléments les plus névralgiques des véhicules.

Il est désormais commun que des constructeurs automobiles s’exposent lors de grand-messes électroniques, comme il est coutumier d’observer des géants du monde informatique testant leur prototypes sur roues en divers axes d’Europe, d’Asie et d’Amérique. La convergence des deux mondes est une réalité, et si chacun s’élance de son côté pour prendre position sur le marché porteur du véhicule de demain, bien peu d’acteurs présents franchiront la ligne d’arrivée esseulés. Il est désormais acquis que la complexité du phénomène va réclamer les compétences de chaque corps de métier.

Mais derrière une automobile, ce sont des hommes : entrepreneurs, ingénieurs, stylistes, chercheurs, conducteurs, pilotes, artistes… Ce sont eux qui écrivent cette histoire depuis ses origines et qui lui créent son futur. C’est l’obligation aussi pour les autorités nationales d’en comprendre l’essence, et en corollaire les enjeux, à l’instar du monde cyber avec lequel les analogies sont fort nombreuses.

L’automobile d’aujourd’hui et de demain est un ouvrage qui se veut grand public, ouvert aux tendances contemporaines. Car l’automobile, c’est une histoire plus que centenaire, ayant épousé depuis sa naissance les soubresauts, angoisses et espérances de la frise chronologique humaine. Concentrée d’innovations, elle a accompagné l’avènement de l’électronique et se propose d’ores et déjà d’accueillir celui de l’intelligence artificielle : ce qui fait d’elle un acteur incontournable du cyberespace.

 

Électronique embarquée, Formule E, voitures électriques, bi ou polycarburation, stress énergétique, futures innovations pressenties, sécurité routière, industrie française-allemande-britannique-russe-brésilienne, place de l’automobile du futur dans la société et philosophie sous-jacente… Autant de thèmes, non exhaustifs, évoqués dans cet essai de quelques 180 pages.

Partie I)

  • Aller vite c’est bien, savoir où aller vite c’est mieux
  • Volta au secours du monde automobile mais pas l’inverse
  • La dépendance accrue des futurs véhicules à l’or blanc
  • De l’art du camouflage électronique
  • L’électronique dans les véhicules : ouverture des port(e)s à double sens
  • Le cyberespace et l’automobile : mondes imbriqués et partenariats croisés
  • Bogues, piratage, impulsion électromagnétique : comment l’électronique devient notre pire amie
  • La Formule E électrise les foules
  • L’intelligence artificielle bientôt sans artifice
  • L’économie circulaire, l’automobile de demain sur la route de l’exemple
  • Des voitures sans conducteurs : l’émergence d’une société sans liberté ?

Partie II)

  • Rinspeed Etos : un drone de véhicule
  • Oui, les français roulent comme des cons
  • Le Brésil sur la grille de départ de l’automobile sportive
  • Faster
  • Des courses, des russes, du cyber
  • TVR Sagaris, le dernier rugissement ?
  • Nous voulons chanter l’homme qui tient le volant, dont la tige idéale traverse la Terre, lancée elle-même sur le circuit de son orbite
  • La sécurité routière : un exemple de sortie de route communicationnelle
  • La politique industrielle de l’automobile allemande : un modèle d’efficacité solidaire
  • Lada Révolution ou Évolution?
  • Le saviez-vous? (compilation de faits étonnants ou d’anecdotes sur le monde automobile, routier et sportif)

Annexe

  • Glossaire
  • Bibliographie
  • Liste indicative véhicules électriques
  • Liste indicative simulations automobiles

La date de sortie de l’ouvrage est prévue pour le 15 mars sur le site de l’éditeur Nuvis ou tout site de commerce en ligne. La préface est assurée par Philippe Davadie, membre d’Echo Radar via le blogue Informatiques Orphelines et auteur du remarqué L’entreprise : nouveaux défis cyber paru chez Economica.

Cyberstratégie Est-Ouest

Share/Partage

Yannick Harrel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.