Artificialités futures (robots, villes intelligentes)

EchoRadar vous propose un nouveau dossier, intitulé « Artificialités futures ». En effet, quand nous avons commencé à y réfléchir, deux thèmes ont retenu notre attention : celui de la ville intelligente (smart city) et celui des robots. Ils ne sont pas directement liés mais présentent toutefois des caractéristiques communes. Tous deux présentent déjà des prototypes assez aboutis, qui ne sont pourtant que les ébauches de systèmes futurs, tous les deux artificiels, qui affecteront en profondeur nos manières de vivre (la ville intelligente) et de guerroyer (le robot).

robots militaires (Source)

La ville intelligente pose bien des défis : sa réalité technique (quelles solutions, quels services, quelle intégration), mais aussi et surtout les enjeux de pouvoir et de contrôle qui s’y exercent. Comme toute rupture sociétale, elle emporte des questions politiques, au sens premier : la politique ne constitue-t-elle pas l’ensemble des questions publiques liées à la ville (la polis, en grec) ?

Quant aux robots, ils suscitent bien des débats, à l’image de ce que nous lisons sur les drones depuis une dizaine d’année. Aux engins de service (pensez aux drones d’observation) s’ajoutent de possibles « robots-tueurs » (ici, on fait référence aux UCAV). Mais une dimension supplémentaire intervient : celle de l’autonomisation des robots et de la possible prise de décision sans contrôle de l’être humain.

Autonomie et artificialité, nous voici renvoyés également aux villes intelligentes.

Ne serait-il pas possible de parler d’un pont futur entre les deux ? Car au fond, plus que des éléments communs il s’agira bientôt d’éléments partagés puisque les émetteurs/récepteurs vont principalement servir à nos domestiques du futur : des robots dédiés à des tâches spécifiques mais aussi, nec plus ultra, à des robots pré-programmés pour être interactifs afin d’évoluer dans un monde procédural. Au passage, cela constitue un sacré défi de programmation évoluée.

En somme les robots deviendront des rouages des villes intelligentes de demain, y compris pour défendre celle-ci face à la criminalité ou à une attaque d’ordre militaire. Autrement dit, ces deux cas d’espèce illustrent une problématique commune, celle de l’artificialité de demain qu’il convient, dès à présent, de penser. C’est l’objet de ce dossier d’ER.

Il sera constitué d’un certain nombre de billets, en libre accès sur le site. Mais l’ensemble des textes formera probablement un e-book que nous vous proposerons d’ici la fin de l’année. N’hésitez pas, si ces thèmes vous inspirent, à nous proposer vos propres textes, nous verrons comment les insérer dans ce dossier.

EchoRadar

Share/Partage

Olivier Kempf

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 6 =