RETEX sur le MOOC « Informatique et libertés sur internet »

Après avoir suivi six semaines de cours en ligne ainsi qu’avoir passé l’examen final, il est temps que je vous fasse part de mon retour d’expérience sur le MOOC « Informatique et libertés sur internet » proposé par le Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM ) associé à la plateforme FUN.

MOOCFUN est une plateforme de MOOC (Massive Open Online Courses, en français « Cours en ligne ouverts à tous ») mise à disposition des établissements de l’enseignement supérieur français et de leurs partenaires académiques dans le monde entier. Lancée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en octobre 2013, cette initiative vise à fédérer les projets des universités et écoles françaises pour leur donner une visibilité internationale, et permettre à tous les publics d’accéder à des cours variés et de qualité où qu’ils soient dans le monde.

Comment fonctionne le MOOC « Informatique et libertés sur internet » ?

Le cours est construit en six parties, en principe pour suivre ce cours pendant six semaines mais il est tout à fait possible d’enchaîner plusieurs parties en une semaine car dès l’ouverture du cours l’ensemble des vidéos sont disponibles.
Chaque partie du cours est divisée en cinq séquences d’environ une dizaine de minutes chacune. Ainsi, l’investissement demandé chaque semaine est d’une bonne heure.
A l’issue de chaque partie, les connaissances acquises sont vérifiées à travers un test hebdomadaire. Ce test est un questionnaire à choix multiples (QCM) d’environ 5 questions qui est noté. Les tests hebdomadaires entrant pour 30% dans le calcul de la note globale, le questionnaire final entre pour 70% dans le calcul de la note globale.

Certes le cours est filmé mais il est également laissé la possibilité de télécharger ou de lire le cours car l’ensemble des interventions sont retranscrites au format .txt.

Enfin, à l’image du suivi d’un cours sur les bancs d’un amphithéâtre à l’université, il est tout à fait possible de discuter avec les autres personnes qui suivent ce cours ainsi qu’avec le professeur. Un onglet « Discussion »permet d’échanger et faire remonter des remarques et un créneau horaire spécifique est dédié à la discussion avec le professeur une fois par semaine.

Au final, la grande flexibilité du cours est très appréciable car tout est fait pour s’adapter au mieux aux contraintes de l’utilisateur qui peut suivre le cours dès qu’il le souhaite en le compartimentant ou non.

Qui sont les formateurs ?

L’intervenant principal est Guillaume Desgens-Pasanau, ancien de la CNIL où il y a travaillé pendant huit ans et actuellement maître de conférences associé au CNAM et responsable nationale du certificat de spécialisation correspondant « informatique et libertés ».
Afin de rendre le cours plus vivant, d’autres intervenants sont amenés à présenter leur domaine d’expertise en lien avec le sujet de la protection des données à caractère personnel. Ainsi concernant la thématique du droit des salariés en matière de cybersurveillance ou encore en matière de liberté d’expression des salariés sur les réseaux sociaux, ce fut le tour à deux professeurs spécialisés en droit du travail, Anne Le Nouvel et Michel Mine, de se prêter au jeu de la pédagogie en ligne. D’autres personnalités sont également interviewées telles fût le cas d’Eric Freyssinet sur la cybercriminalité, Sophie Nerbonne, directrice de la conformité à la CNIL, Fabrice Naftalski, avocat chez Ernst & Young ou encore Philippe SALAUN qui expose son expérience en tant que Correspondant «  informatique et libertés » (CIL).

Quel est le contenu du cours ?
Le but général de ce MOOC est de se plonger dans les enjeux de la protection de la vie privée sur internet ainsi que d’enseigner aux participants de ce MOOC les règles juridiques qui encadrent cette protection.

Ainsi, l’ensemble des thèmes suivants sont abordés :
– présentation des notions fondamentales et des concepts-clés de la loi « informatique et libertés » ;
– étude des droits des internautes en matière de protection des données à caractère personnel ;
– étude des obligations des sites Internet en matière de protection des données à caractère personnel ;
– approfondissement particulier sur la protection des données à caractère personnel dans le cadre du commerce électronique ;
– présentation du projet de règlement européen , actualité brûlante en matière de protection des données à caractère personnel.
Tous ces sujets sont bien développés de façon synthétique tout en étant illustrés par des exemples concrets.

En conclusion, je souhaite saluer cette initiative louable qui permet à tous de se former gratuitement sur des sujets intéressants inculqués par des intervenants de qualité.
Pour connaître l’ensemble des MOOC proposés, il vous suffire de suivre le lien suivant : https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/cours/

 

Share/Partage

3C SecuSystJuri

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 2 =